textes et poèmes

Poésie Jean Jacques Rousseau

Au lever de l’aurore,
Sur le lit de l’amour,
Zéphir caressait Flore
Plus belle qu’un beau jour.
Une jeune bergère
Auprès d’un noir cyprès,
A l’écho solitaire
Vint conter ses regrets.

Doux oiseaux de ces rives,
Pleurez, Tyrcis est mort ;
Lire la suite...

(extrait 5)

Ruisseau qui baignes cette plaine,
Je te ressemble en bien des traits.
Toujours même penchant t’entraîne :
Le mien ne changera jamais.

Tu fais éclore des fleurettes :
J’en produis aussi quelquefois.
Tu gazouilles sous ces coudrettes :
De l’amour j’y chante les lois.
Lire la suite...

Verger cher à mon coeur, séjour de l’innocence,
Honneur des plus beaux jours que le ciel me dispense.
Solitude charmante, Asile de la paix ;
Puissé-je, heureux verger, ne vous quitter jamais.

Ô jours délicieux coulés sous vos ombrages !
De Philomèle en pleurs les languissants ramages,
D’un ruisseau fugitif le murmure flatteur,
Excitent dans mon âme un charme séducteur.
J’apprends sur votre émail à jouir de la vie :
Lire la suite...

Dans un nouveau parentage,
Te souviendras-tu de moi ?
Ah ! je te laisse pour gage
Mon serment, mon coeur, ma foi.

Me reviendras-tu fidelle ?
Seras-tu toujours mon Berger ?
Quelque destin qui m’appelle,
Mon coeur ne saurait changer.
Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/