2 + 2 = 5

Poésie Alphonse Allais

Ce soir-là, je rentrai tard (ou tôt, si vous aimez mieux, car déjà pointait l’aurore).

Je m’apprêtais à exécuter la légère opération de serrurerie qui permet à chacun de pénétrer chez soi, quand, de l’escalier, me descendirent des voix:

C’est très embêtant !… Il est à peine quatre heures: il nous faudra attendre deux heures avant qu’un serrurier ne soit ouvert.
Lire la suite...

Alors, comme ça, te v’là revenu ?

Mais oui.

T’as bien rigolé en route. Les peaux-rouges t’ont pas scalpé ? Fais voir.

Contemple. (Je me découvre.)

Non, t’as encore tes douilles. À Washington, as-tu rencontré le petit O’Kelly ? D’abord, je ne suis pas allé à Washington et puis, je ne connais pas le petit O’Kelly.
Lire la suite...

Ce matin-là, il n’y eut qu’un cri dans tout le Paradis:

Le bon Dieu est mal luné aujourd’hui. Malheur à celui qui contrarierait ses desseins !

L’impression générale était juste: le Créateur n’était pas à prendre avec des pincettes.

À l’archange qui vint se mettre à sa disposition pour le service de la journée, Il répondit sèchement: Zut ! fichez-moi la paix !
Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/