Auteur Molière Jean Baptiste Poquelin

L avare

L’Avare ACTE I Scène 9

Harpagon, Valère, Élise.

Harpagon à part, dans le fond du théâtre.

Ce n’est rien, Dieu merci.

Valère sans voir Harpagon.

Enfin notre dernier recours, c’est que la fuite nous peut mettre à couvert de tout; et, si votre amour, belle Élise, est capable d’une fermeté… (Apercevant Harpagon.) Oui, il faut qu’une fille obéisse à son père. Il ne faut point qu’elle regarde comme un mari est fait; et lorsque la grande raison de “ sans dot ” s’y rencontre, elle doit être prête à prendre tout ce qu’on lui donne.

Harpagon
Lire la suite...

L avare

L’Avare ACTE I Scène 10

Harpagon, Valère.

Valère

Monsieur, je vais la suivre, pour continuer les leçons que je lui faisais.

Harpagon

Oui, tu m’obligeras. Certes…

Valère

Il est bon de lui tenir un peu la bride haute.

Harpagon

Cela est vrai. Il faut…

Valère

Lire la suite...

L avare

L’Avare ACTE II Scène première

Cléante, La Flèche.

Cléante

Ah ! traître que tu es ! où t’es-tu donc allé fourrer ? Ne t’avais-je pas donné ordre… ?

La Flèche

Oui, Monsieur; et je m’étais rendu ici pour vous attendre de pied ferme: mais monsieur votre père, le plus malgracieux des hommes, m’a chassé dehors malgré moi, et j’ai couru le risque d’être battu.

Cléante
Lire la suite...

L avare

L’Avare ACTE II Scène 2

Harpagon, Maître Simon; Cléante et La Flèche dans le fond du théâtre.

Maître Simon

Oui, Monsieur, c’est un jeune homme qui a besoin d’argent; ses affaires le pressent d’en trouver, et il en passera par tout ce que vous en prescrirez.

Harpagon

Mais croyez-vous, maître Simon, qu’il n’y ait rien à péricliter ? et savez-vous le nom, les biens et la famille de celui pour qui vous parlez ?
Lire la suite...

L avare

L’Avare ACTE II Scène 3

Harpagon, Cléante.

Harpagon

C’est toi qui te veux ruiner par des emprunts si condamnables !

Cléante

C’est vous qui cherchez à vous enrichir par des usures si criminelles !

Harpagon

Oses-tu bien, après cela, paraître devant moi ?

Cléante

Osez-vous bien, après cela, vous présenter aux yeux du monde ?

Harpagon

N’as-tu point de honte, dis-moi, d’en venir à ces débauches-là, de te précipiter dans des dépenses effroyables, et de faire une honteuse dissipation du bien que tes parents t’ont amassé avec tant de sueurs ?

Lire la suite...

L avare

L’Avare ACTE II Scène 4

Frosine, Harpagon.

Frosine

Monsieur…

Harpagon

Attendez un moment; Je vais revenir vous parler. (À part.) Il est à propos que je fasse un petit tour à mon argent.

L’Avare par Jean Baptiste Poquelin: Molière

L avare

L’Avare ACTE II Scène 5

La Flèche, Frosine.

La Flèche sans voir Frosine.

L’aventure est tout à fait drôle ! Il faut bien qu’il ait quelque part un ample magasin de hardes, car nous n’avons rien reconnu au mémoire que nous avons.

Frosine

Hé ! c’est toi, mon pauvre la Flèche ! D’où vient cette rencontre ?

La Flèche

Ah ! ah ! c’est toi, Frosine ! Que viens-tu faire ici ?

Frosine

Ce que je fais partout ailleurs: m’entremettre d’affaires, me rendre serviable aux gens, et profiter, du mieux qu’il m’est possible, des petits talents que je puis avoir. Tu sais que dans ce monde, il faut vivre d’adresse, et qu’aux personnes comme moi le ciel n’a donné d’autres rentes que l’intrigue et que l’industrie.

Lire la suite...

L avare

L’Avare ACTE II Scène 6

Harpagon, Frosine.

Harpagon bas.

Tout va comme il faut. (Haut.) Hé bien ! qu’est-ce, Frosine ?

Frosine

Ah ! mon Dieu, que vous vous portez bien, et que vous avez là un vrai visage de santé !

Harpagon

Qui ? moi ?

Frosine

Jamais je ne vous vis un teint si frais et si gaillard.

Harpagon

Tout de bon ?

Lire la suite...

L avare

L’Avare ACTE III Scène première

Harpagon, Cléante, Élise, Valère, Dame Claude tenant un balai, Maître Jacques, La Merluche, Brindavoine.

Harpagon
Allons, venez çà tous, que je vous distribue mes ordres pour tantôt et règle à chacun son emploi. Approchez, dame Claude; commençons par vous. Bon, vous voilà les armes à la main. Je vous commets au soin de nettoyer partout; et surtout prenez garde de ne point frotter les meubles trop fort, de peur de les user. Outre cela, je vous constitue, pendant le souper, au gouvernement des bouteilles; et, s’il s’en écarte quelqu’une, et qu’il se casse quelque chose, je m’en prendrai à vous et le rabattrai sur vos gages.

Maître Jacques à part.

Châtiment politique.

Harpagon à Dame Claude.

Allez.

L’Avare par Jean Baptiste Poquelin: Molière

L avare

L’Avare ACTE III Scène 2

Harpagon, Cléante, Élise, Valère, Maître Jacques, Brindavoine, La Merluche.

Harpagon

Vous, Brindavoine, et vous, la Merluche, je vous établis dans la charge de rincer les verres et de donner à boire, mais seulement lorsque l’on aura soif, et non pas selon la coutume de certains impertinents de laquais, qui viennent provoquer les gens, et les faire aviser de boire lorsqu’on n’y songe pas. Attendez qu’on vous en demande plus d’une fois, et vous ressouvenez de porter toujours beaucoup d’eau.

Maître Jacques à part.

Oui. Le vin pur monte à la tête.
Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/