Fables Jean de la Fontaine

Contes Libertins 2nd partie

Evaluer cet article Après bon vin, trois commères un jour S'entretenaient de leurs tours et prouesses. Toutes avaient un ami par amour Et deux étaient au logis les maîtresses . L'une disait: J'ai le roi des maris: Il n'en est point de meilleur dans Paris. Sans son congé je vas partout m'ébattre. Avec ce tronc…

Contes Libertins 2nd partie

Evaluer cet article Boccace n'est le seul qui me fournit. Je vas parfois en une autre boutique. Il est bien vrai que ce divin esprit Plus que pas un me donne de pratique . Mais comme il faut manger de plus d'un pain, Je puise encore en un vieux magasin; Vieux, des plus vieux ,…

Contes Libertins 2nd partie

Evaluer cet article Beaucoup de gens ont une ferme foi Pour les brevets, oraisons, et paroles . Je me ris d'eux; et je tiens, quant à moi Que tous tels sorts sont recettes frivoles. Frivoles sont; c'est sans difficulté. Bien est-il vrai, qu'auprès d'une beauté Paroles ont des vertus non pareilles

Contes Libertins 2nd partie

Evaluer cet article Un roi lombard (les rois de ce pays Viennent souvent s'offrir à ma mémoire) Ce dernier-ci, dont parle en ses écrits Maître Boccace auteur de cette histoire, Portait le nom d'Agiluf en son temps. Il épousa Teudelingue la Belle, Veuve du roi dernier mort sans enfants,

Contes Libertins 2nd partie

Evaluer cet article Non loin de Rome un hôtelier était Sur le chemin qui conduit à Florence: Homme sans bruit, et qui ne se piquait De recevoir gens de grosse dépense Même chez lui rarement on gîtait Sa femme était encor de bonne affaire, Et ne passait de beaucoup les trente ans. Quant au surplus,…

Contes Libertins 1ere partie

Evaluer cet article Hier je mis chez Cloris en train de discourir Sur le fait des romans Alizon la sucrée. N'est-ce pas grand pitié, dit-elle, de souffrir Que l'on méprise ainsi la Légende dorée, Tandis que les romans sont si chère denrée ? Il vaudrait beaucoup mieux qu'avec maint vers du temps, De messire Honoré…

Contes Libertins 1ere partie

Evaluer cet article Gélaste montre à Acante une tapisserie, ou sont représentées les Amours de Mars et de Vénus, et lui parle ainsi. Vous devez avoir lu qu'autrefois le dieu Mars, Blessé par Cupidon d'une flèche dorée, Après avoir dompté les plus fermes remparts, Mit le camp devant Cythèrée. Le siège ne fut pas de…

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/