Citations Nicolas Sirkis

Citations

Justine (à l'heure dite): Et puis en chuchotant elle lui dit encore : _ J'ai envie de coucher avec toi, j'ai envie de faire l'amour avec toi aussi, comme maman et les autres, j'ai envie que l'on soit tout nus tous les deux et que t me caresse et que tu me touches et que tu aies du plaisir comme maman, oui j'ai envie de ça, j'ai envie de te faire plaisir. Je t'aime et puis de toute façon quand je me déguise en maman, je me masturbe en pensant à toi. _ Tu te quoi ? Comme les autres jours, à l'heure dite, elle raccrocha. Une citation de Nicola Sirkis
Alors elle remplit ses joues d'air et lui souffla dessus, sur son corps tout entier. Le visage d'abord, puis jusqu'en bas, jusqu'à ses pieds. En se relevant, elle lui dit qu'elle voudrait que jamais le vent ne s'arrête de souffler. Et comme ça elle pourrait toujours se réfugier dans ses bras et qu'il la tiendrait fort pour qu'elle ne s'envole pas... Qu'elle aimait bien la tempête. Une citation de Nicolas Sirkis
Justine (à l'heure dite): _ Mais tu ne peux pas ne plus aller à l'école, Justine, tu as encore besoin d'apprendre, tu es comme toute les petites filles et les petits garçons de ton âge, tu es encore si petite, dit l'homme, inquiet, mais qu'est-ce que tu va faire si tu n'y vas plus ? _ J'irai brûler toutes mes poupées dans un grand champ de blé, voilà, voilà ce que je vais faire, dit-elle presque menaçante. Oh ! et puis non, je les ferai plutôt brûler dans le four de la cuisine, oui ! c'est ça, je les attacherai toutes les quatres sur la plaque, après les avoir mises toutes nues, et puis j'allumerai le four [...]. Voilà ce que je ferai, et ça sera plus drôle que l'école, ça c'est sûr, voilà salut ! Et elle raccrocha. Une citation de Nicola Sirkis
Je dois être obsessionnel, mais, au risque de me répéter, initier une fille à l'amour est un de mes plus grands fantasmes. Ça me permet de faire un texte provocant, sensuellement sexuel. Comme j'aime ! Et il faut au moins une chanson provoc' par album, non ? Une citation de Nicola Sirkis
Les prières ne servent pas à grand chose, sauf à se rassurer soi-même. On en revient toujours à l'idée centrale de l'album : le paradis est un territoire personnel, pas ce truc vendu par les religions, quelles qu'elles soient. La seule façon de s'en sortir, ou du moins d'avancer dignement dans ce monde-là, c'est de se fabriquer son propre paradis. Si on ne vit pas pour être heureux, je dirais qu'on ne vit pas pour être malheureux non plus. C'est ce que j'ai essayé d'appliquer. Une citation de Nicola Sirkis
J'ai un carton de toutes les lettres que j'ai reçues, gens connus ou anonymes. Je les ai toujours gardées sans jamais replonger dedans. C'était un épisode trop douloureux... La chose étrange avec les condoléances, c'était qu'elles me ramenaient au malheur. les gens partageaient leurs propres expérience de deuil avec moi, genre "moi aussi, j'ai perdu un frère...", pour me consoler. Et moi, je n'avais qu'une envie, être seul. On me racontait des tragédies en pensant me soulager, c'était tellement paradoxal ! Une citation de Nicola Sirkis

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/