Citations Françoise Giroud

0
Evaluer cet article

De son vrai nom Lea France Gourdji, Françoise Giroud était une écrivaine française. Elle a également été au-devant de la scène politique et fut une journaliste de talent. Elle est née le 21 septembre 1916 en Suisse et est décédée le 19 janvier 2003 à Neuilly-sur-Seine.

D’où lui vient son pseudonyme ?

Françoise Giroud est son nom d’artiste. Giroud est l’anagramme de Gourdji et c’est Maurice Diamant-Berger qui le lui a donné lorsque la jeune femme a commencé à travailler à la radio vers 1938. Ce pseudonyme a fait l’objet d’une officialisation laquelle est parue dans le Journal Officiel du 12 juillet 1964.

Son enfance

Les parents de Lea France Gourdji étaient tous deux des israélites de l’Empire Ottoman. Son père, Salih Gourdji était directeur de l’Agence télégraphique ottomane à Constantinople, sa ville natale tandis que sa mère, Elda Faraggi est née à Thessalonique. Lorsque Salih Gourdji meurt de la syphilis au début de l’année 1927, son épouse peine à élever leur fille, Lea. Celle-ci décide alors de quitter l’école à 14 ans pour travailler et aider sa mère. Elle a d’abord suivi des cours de dactylo à l’école Remington et une fois son diplôme en poche, elle est embauchée dans une librairie du boulevard Raspail à Paris.

Un talent pour l’écriture

Grâce aux relations que sa famille entretient avec Marc Allégret, celui-ci l’introduit auprès d’André Gide et en devient la secrétaire avant de faire carrière dans le cinéma de Paris. En 1935, elle apparaît effectivement dans le générique de Baccara d’Yves Mirande sous le nom de France Gourdji.

Elle fut la première française scripte de cinéma et de promotion en promotion, elle a occupé le poste de :

Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/