Citations François Nourissier

Francois Nourissier
0

François Nourissier était un journaliste et écrivain français. Il est né le 18 mai 1927 à Paris et y est décédé à l’âge de 83 ans le 15 février 2011. Il a été, pendant 30 ans, membre de l’Académie Goncourt.

Sa carrière

news-644850_960_720

François Nourissier était une figure très respectée du monde du journalisme. Il ne s’est pas limité à son poste de journaliste, mais a été :

  • De 1952 à 1955 : secrétaire général des éditions Denoël
  • De 1955 à 1958 : rédacteur en chef de la revue La Parisienne
  • De 1958 à 1996 : conseiller aux éditions Grasset

Il a été intégré à l’Académie Goncourt en 1977 et devient secrétaire général de l’association en 1983. De 1996 à 2002, il en fut le président. Six ans plus tard, en 2008, son état de santé l’oblige à démissionner de ce poste.

Ses œuvres

François Nourissier se démarquait par son style sec et sa sensibilité à la droite. Il a d’ailleurs été lié au mouvement des Hussards. De 1951 jusqu’en 2008, l’artiste n’a jamais cessé d’écrire et parmi ses ouvrages, on peut citer :

  • L’Eau grise qui fut son premier ouvrage publié en 1951
  • Une histoire française, publié en 1965 et qui fut récompensé par le Grand prix du roman de l’Académie française
  • La Crève, sorti en 1970 grâce auquel il obtint le prix Femina
  • Albums de la Pléiade en 2000

Et bien d’autres encore …

Sa vie privée

C’est en 1962 que François Nourissier épouse Hélène Cécile Muhlstein. Elle avait des liens de parenté avec la famille Rothschild. Côté professionnel, la jeune femme était artiste peintre. Dans Eau-de-feu, sorti en 2008, l’auteur raconte sa relation tumultueuse avec son épouse et dans ses lignes, il raconte que l’alcoolisme a maintes fois pris le dessus dans leur couple.

Sa fin de vie

Lorsqu’on lui diagnostique la maladie de Parkinson au début des années 2000, François Nourissier avait l’habitude de se comparer à un caméléon. C’est à 83 ans, le 15 février 2011 qu’il succomba à ce qu’il désignait « Miss P. » en référence à sa maladie.

Citations / Citations François Nourissier/

Lucien attaque en danseuse le grand virage sous la gare, ce qui lui rappelle ses douze ans, quand il avait exigé un modèle de course, avec dérailleur et porte-bidons parce que Vietto et Antonin Magne étaient ses grands hommes. Allemande 1973. François Nourissier Une citation sur la danse

Citations / Citations François Nourissier

Ce que les séducteurs apprennent sur le tard, c'est qu'ils ont toujours été séduits, c'est que toutes les femmes qu'ils ont eues, c'était des femmes qui voulaient les avoir. Extrait d'un Entretien avec Bernard Pivot Janvier 1979. Une citation de François Nourissier

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/