Actualités

Charlie Chaplin
0
Evaluer cet article

On le connait depuis toujours comme étant le génie du muet en noir et blanc, mais jamais on aurait soupçonné que sous ses dessous de comique, se cachait une âme d’écrivain et de talent si l’on se fie aux avis des chercheurs qui n’hésitent pas à qualifier son style à celui de Charles Dickens.

Charles Spencer Chaplin est né en 1889 à Londres et il apparut pour la première fois sur petit écran le 7 février 1914. Cela fera alors 100 ans que l’on connait Charlot, mais c’est la première fois qu’on le découvre sous un jour nouveau.

Charlie Chaplin

Charlie Chaplin

Le manuel qu’il a écrit de ses mains, semblait faire office de brouillon et a été retrouvé dans les tiroirs du comédien. En titre sur le brouillon, il a mis Footlights, mais à mesure qu’on le lit, on se rend vite compte qu’il raconte la même histoire que Limelight ou son film Les Feux de la rampe. Ce dernier raconte la vie d’un comique de music-hall en fin de carrière qui fait une rencontre décisive avec une danseuse paralysée.

D’après David Robinson, le biographe de Chaplin, ce brouillon aurait servi de script au film et l’artiste l’aurait écrit suite à sa rencontre avec Vaslav Nijinski en 1916.

Aujourd’hui, le livre a été publié aux éditions de la Cinémathèque de Bologne, après avoir obtenu l’autorisation de la cinémathèque italienne qui a permis de l’éditer en anglais. Pour le déchiffrer, David Robinson a apporté son aide à l’institut de restauration. Le fond Chaplin a aussi apporté sa contribution pour l’édition finale du roman en sortant des photos inédites de l’acteur dont quelques clichés datent des années 20, époque où Charles Chaplin arpentait encore les rues de Londres.

Il faut dire que l’artiste a connu des temps durs avant de connaître la célébrité, car il est né dans une famille pauvre qui a toutefois fait ce qu’elle pouvait pour que le fils prodigue s’en sorte dans la vie. Dès l’adolescence, Chaplin se produit dans les music-halls avant de finalement devenir acteur.

 

Philip Seymour Hoffman
0
Evaluer cet article

La sortie de Monuments Man était au départ prévue pour le 18 décembre 2013, mais c’est finalement le 4 février dernier que cela s’est faite.

Rappelons que c’est Georges Clooney, acteur-réalisateur sur ce film, qui a repoussé la date de sortie du film, car il jugeait que des améliorations sonores et visuelles s’imposaient encore et il avait bien raison selon les dires de Grant Heslov à la fois coscénariste et coproducteur. D’après ce dernier, avoir repoussé la date de sortie était la meilleure chose qu’il leur fallait pour faire tout ce dont ils avaient encore besoin de faire et le résultat n’est pas mal du tout.

Philip Seymour Hoffman

Philip Seymour Hoffman

C’est donc mardi soir que la première a finalement eu lieu. Au cours de la soirée, un des acteurs du film, Bob Balaban a tenu à rendre un dernier hommage à Philip Seymour Hoffman qui est décédé dimanche dernier. Cet hommage, totalement imprévu a été fort émouvant et a surpris bon nombre de ceux qui étaient présents y compris les autres acteurs qui ont aussi joué un temps avec le défunt. En effet, ont déjà joué avec Hoffman : George Clooney, Matt Damon, John Goodman, Cate Blanchett et bien sûr Bob Balaban qui a récemment joué avec Hoffman dans Truman Capote.

Dans son hommage, Balaban a relaté sa première rencontre avec cet acteur talentueux, notamment sur une petite comédie. Il se rappelle aussi sa persévérance, son assurance et sa confiance inébranlable en ses talents et qualités. Des qualités personnelles qui l’ont amené très loin et qui lui ont valu le respect et l’admiration de Bob Balaban.

 

Leonardo DiCaprio
0
Evaluer cet article

Ils formaient déjà un duo de choc dans Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese et ils s’apprêtent à vivre un nouveau partenariat qui les mettra en scène dans un drame tiré de faits réels.

Le drame en question raconte l’histoire du policier des Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 qui a d’abord était considéré comme un héros avant d’être placé sur le banc des accusés.

Leonardo DiCaprio

Leonardo DiCaprio

Résumé de l’histoire

Durant les JO d’Atlanta en 1996, Richard Jewell qui travaillait en tant qu’agent de sécurité a retrouvé un sac à dos qui traînait dans lequel il a découvert une bombe artisanale. Face à la menace, le policier a immédiatement déclenché l’alarme et a fait évacuer la zone mise en danger, malheureusement, la bombe a fini par exploser et fait 2 morts et 112 blessés. Rappelons que les JO se déroulait à cette époque dans le parc du Centenaire.

Suite à l’accident, Richard Jewell fut considéré en héros pour se retrouver plus tard en tant qu’accusé qui aurait pu orchestrer lui-même ce drame histoire d’attirer l’attention. Il faut dire qu’avec ses kilos en trop et son profil de « fils à maman », il passait aux yeux du FBI et des journalistes comme étant le parfait suspect et pourtant, après l’avoir poursuivi pendant des semaines, il est déclaré innocent en octobre 1997. On l’aura donc accusé à tort, mais pire encore, les médias se sont moqués de lui ouvertement et publiquement. Richard Jewell s’est pourtant battu et a porté plainte contre les médias. Il meurt en 2007 à l’âge de 44 ans seulement et quatre ans après que le véritable coupable ait été arrêté.

Le coupable se nomme Eric Rudolph qui est un activiste de l’extrême-droite ayant agi sciemment pour avoir fabriqué la bombe et la faire exploser en lieu public.

 

Le film

C’est Marie Brenner qui a rédigé l’article intitulé The Ballad of Richard Jewell dans le magazine Vanity Fair en 1997 et les studios Twentieth Century Fox ont acquis les droits de production pour le film. Contrairement à ce qui se passe dans Le Loup à Wall Street, le rôle principal reviendra à Jonah Hill qui incarnera Richard Jewell tandis que DiCaprio jouera ses avocats en second plan.

Quoi qu’il en soit, le film promet d’être émouvant et vraiment bon.

PEUGEOT 402 LT 1936 : Le taxi star
0
Evaluer cet article

Une vente aux enchères d’automobiles de collection aura lieu ce 9 février à 10h30 au 10 rue Curnonsky, dans le 17ème arrondissement de Paris. La séance sera dirigée par maître Jack-Philippe Ruellan qui aura l’immense honneur de vendre quelques 33 automobiles de collection dont un taxi star.

PEUGEOT 402 LT 1936 : Le taxi star

PEUGEOT 402 LT 1936 : Le taxi star

En effet, une automobile se démarque de ce lot de 33 véhicules anciens et il n’est autre que le taxi star ayant à son palmarès 17 oscars et un Golden Globe. Autrement dit, il est plus récompensé que certaines stars hollywoodiennes et possède à lui seul plus d’oscars que toutes les stars françaises réunies.

Si les ventes sont estimées entre 2 000 à 40 000 euros pour les autres automobiles, pour cette star des années 40, les prix s’affichent entre 50 000 à 100 000 euros.

Quelques mots sur le taxi star

Il s’agit d’une Peugeot 402 LT qui a été acheté neuve en 1936 par la SLOTA (Société de location de taxis). Cette dernière l’utilise pendant près de trois ans avant de la vendre en bonne occasion aux grands studios de production d’Hollywood. C’est à cette époque que la carrière de l’automobile débuta.

Il a notamment servi de taxi dans le film de Howard Hawks intitulé Les hommes préfèrent les blondes qui met en scène la pulpeuse Marylin Monroe. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a été surnommé le taxi de Marylin Monroe.

On le voit également dans la comédie musicale de Stanley Donen intitulée Funny Face où Fred Astaire et Audrey Hepburn ont les premiers rôles.

Le taxi disparaîtra toutefois du petit écran vers les années 70, après avoir remporté des prix prestigieux. Il est entreposé dans les parcs de stockage californien jusqu’à ce qu’un collectionneur le remarque et l’acquiert.

Jusqu’à aujourd’hui, le taxi fonctionne bien et n’a jamais reçu aucune forme de restauration. Elle a une carte grise étrangère de l’état de Californie et celui ou celle qui sera prêt à l’acheter revivra sûrement les bons moments du cinéma hollywoodien.

Qui sera son nouveau propriétaire ? Nous le saurions tous ce 9 février donc rendez-vous à ne pas manquer.

Philip Seymour Hoffman
0
Evaluer cet article

C’est ce dimanche 2 février que le corps sans vie de Philip Seymour Hoffman a été découvert dans son appartement de Greenwich Village. L’acteur hollywoodien aurait succombé à une overdose.

Face à cette grande perte, tous les professionnels d’Hollywood (acteurs, producteurs, réalisateurs, …) ont rendu un dernier hommage à cet homme qui a apporté à chacun de ses personnages une certaine aura. Rappelons que Philip Seymour Hoffman a commencé sa carrière d’acteur dans les années 90 et en 2006, ses talents dans le rôle de Truman Capote lui ont valu un oscar.

Philip Seymour Hoffman

Philip Seymour Hoffman

C’est surtout le réalisateur Paul Thomas Anderson qui lui a donné sa chance en lui accordant un rôle dans tous ses films. Au côté de ce professionnel, Hoffman a interprété des rôles tantôt complexes tantôt hilarants. Il avait vraiment le don d’incarner ses rôles avec perfection et finesse et pouvait passer facilement de la comédie aux films dramatiques.

Voici une liste de ses 5 meilleurs films :

–          En 1998 : The Big Lebowski des frères Coen où il expose au public un charisme inégalé.

–          En 2000 : Presque célèbre de Cameron Crowe dans lequel il joue le rôle de Lester Bangs de manière à la fois talentueux et drôle. Rappelons que ce personnage a réellement existé et que Philip Seymour Hoffman a su le ressusciter à sa manière.

–          En 2005 : Truman Capote de Bennet Miller. C’est grâce à ce film qu’il remporte un oscar en 2006. Truman Capote est un célèbre auteur américain que Philip Seymour a su interpréter avec brio.

–          En 2007 : 7h58 ce samedi-là de Sidney Lumet dans lequel Hoffman joue le rôle d’un cadre immobilier qui a orchestré le cambriolage de la bijouterie de ses parents.

–          The Master de Paul Thomas Anderson dans lequel Philip Seymour joue le rôle du gourou Lancaster Dodd. Ce film est très inspiré du père de la Scientologie et ce sera le dernier que Philip Seymour aura joué avec son ami de toujours : Paul Thomas Anderson.

Toutes nos condoléances à ses proches.

 

 

Elmer Food Beat
0
Evaluer cet article

Immensément célèbre dans les années 90 pour disparaître de la scène, Elmer Food Beat fait son grand retour et promet des retrouvailles touchant avec ses fans ce 8 février au Big Band Café à Hérouville-Saint-Clair.

Elmer Food Beat

Elmer Food Beat

En effet, Twistos, Vincent, Manou et Grand Lolo nous donnent rendez-vous ce samedi au BBC pour nous remémorer ensemble les tubes qui ont bercé notre adolescence.

Pour ceux qui ne connaissent pas le groupe, il est né en 1986 durant la fête de la musique, a sillonné les bars de la côte atlantique pour devenir célèbre dans les années 90. On connait surtout Elmer Food Beat pour ses spectacles sauvages qui ont beaucoup plus à leur époque. Pour redécouvrir ces moments de liberté (et de folie), ne manquez donc pas ce rendez-vous.

Actualités

Evaluer cet article Rassurez-vous, il ne s’agit aucunement de petites bêtes, mais d’un bourdonnement et de sifflements d’oreille que l’on attrape souvent après avoir assisté à un concert. Comment les attrape-t-on ? Il faut savoir que le bruit, même le plus harmonieux qui soit, représente un véritable danger lorsqu’il monte au-dessus du niveau sonore limite qui…

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/