Bruno Cremer, histoire et biographie de Cremer

(Mis à jour le: 11 février 2016)
Bruno Cremer, histoire et biographie de Cremer
Evaluer cet article

Bruno Cremer est un acteur Français né le 6 octobre 1929 à Saint-Mandré,

Né sous la nationalité belge

La mère de l’acteur était une musicienne belge d’origine flamande tandis que son père était un homme d’affaires lillois. Ce dernier a toutefois pris la nationalité belge puisque la France l’a jugé trop jeune pour devenir soldat durant la première grande guerre. Bruno Cremer est donc né sous la nationalité belge, à laquelle il a toutefois renoncé à l’âge de 18 ans pour devenir citoyen français.

Un goût inné pour la scène

Dès sa plus tendre enfance, Bruno Cremer affiche un goût certain pour la scène. Ainsi, sitôt ses études secondaires achevées, il intègre le Conservatoire national supérieur d’art dramatique où il resta pendant 10 ans. Il en sort en 1952 avec Jean-Paul Belmondo, Claude Rich, Michel Bouquet, …

Ses premiers pas au théâtre

Il fit ses premiers pas en tant que comédien au théâtre. C’est en 1953 qu’il joua son premier rôle dans Robinson de Jules Supervielle. S’ensuivit ensuite dix longues années sur les planches durant lesquelles il enchaîne des rôles dans des pièces de Shakespeare, Alfred de Vigny, Oscar Wilde, George Bernard Shaw, Jean Anouilh, … Absorbée par sa toute nouvelle renommée au cinéma, Bruno Cremer ne revient sur les planches que rarement notamment en 1971 dans Alpha Beta, en 1981 dans Bent, en 1990-1991 dans Love Lettres er en 1997 dans Après la répétition.

Ses débuts au cinéma

Il apparaît pour la première fois au petit écran en 1952 dans une figuration puis en 1957 dans Quand la femme s’en mêle. C’est à cette époque qu’il fit la connaissance d’une autre star débutante, Alain Delon. Ces rôles ne lui ouvrent toutefois pas les portes du succès au cinéma jusqu’en 1965 où il joua dans 317e section de Pierre Schoendoerffer. Le succès vint enfin à sa rencontre et il en oublia même un temps le théâtre. En 1968, il joue aux côtés de sa copine d’antan, Annie Girardot dans Les Gauloises bleues. Dès lors, sa carrière cinématographique prit son envol et à travers chacun de ses rôles, l’acteur n’a cessé de mettre en exergue son talent. Parmi les séries cultes qu’il a jouées, on peut citer Maigret.

Bruno Cremer dans Maigret

Tout cela a toutefois pris fin en 2005 lorsqu’on lui diagnostique un cancer de la gorge au stade très avancé. Ayant perdu sa voix, l’acteur a décidé de tout arrêter.

Côté vie privée

Bruno Cremer a eu trois enfants : l’auteur Stéphane Cremer issu d’un premier mariage et deux filles issues d’un second mariage.

En 2000, il écrit un livre autobiographique intitulé Un certain jeune homme.

Bruno Cremer meurt, à 80 ans, des suites d’un cancer de la langue et du pharynx le 7 août 2010 dans un hôpital parisien. Son tabagisme aurait été la source de sa maladie.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/