Brise-lames nouveaux

(Publié le 8 février 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Voici venu le temps

Des charpentes osseuses

Des tibias que l'on croise

Comme on croise les doigts

En vue d'heures chanceuses

Des fémurs

Des vertèbres

Et des côtes flottantes

Sur la plage partout

Des hommes et des femmes

Pleins d'entrain plantent

Des os longs

Des os courts

Des os plats

Et des os gangrenés

Comme on dressait naguère

Les pieux des brise-lames

Pour maîtriser la mer

Que nos morts dorment en paix

Leur ombre veille sur le reflux des vagues

Comme la mère penchée

Sur le lit de l'enfant

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/