Boris Vian, histoire et biographie de Vian

(Mis à jour le: 7 août 2017)
Boris Vian, histoire et biographie de Vian
Evaluer cet article

Boris Vian

Boris Vian est un écrivain, poète, artiste, chanteur, musicien, parolier et ingénieur français. Il est né le 10 mars 1920 à Ville-d’Avray dans la région de Seine-et-Oise et est mort le 23 juin 1959 à Paris.

Il est connu pour être un musicien de jazz et un célèbre traducteur en anglo-américain de son époque.Boris Vian était l’une des figures mythiques de la France d’après-guerre. Il a énormément marqué la vie culturelle et artistique française.

Boris Vian

Boris Vian

Vie de Boris Vian

Boris Vian est né d’une famille d’ancienne noblesse française. Il a fait des études au collège de Sèvres avant d’entrer au lycée Hoche de Versailles. Boris était un enfant d maladif, avec une santé très fragile ce qui l’a amené à interrompre ses études à plusieurs reprises.

Cependant, en 1935, âgé alors de 15 ans, il réussit à passer son baccalauréat latin-grec en dépit de la fièvre typhoïde. Il continue ensuite sa classe de terminale au lycée Condorcet, à Paris.

Agé de 17 ans, Boris Vian obtint le second baccalauréat en philosophie, mathématiques et allemand.

En 1939, il rejoint l’École centrale de Paris et devint ingénieur 1942. Boris Vian était en contre partie, un grand passionné de la musique du jazz qui est arrivé en France pendant la guerre. Il commence alors à jouer avec la trompette dans des célèbres clubs de l’époque Saint-Germain-des-Prés.

Sa notoriété comme un trompettiste fut grande. Il a commencé également à écrire des articles relatifs au jazz dans des revues et des journaux de jazz dont la plus célèbre est Jazz Hot.

Boris Vian trompettiste

Boris Vian trompettiste

Boris Vian a écrit également des poèmes et quelques centaines de chansons à l’instar de la chanson qui est apparu en 1954, le Déserteur. Boris Vian chantait souvent ses propres chansons. Plusieurs artistes et interprète des années 1950, ont été séduit par les chansons qu’il écrit et compose comme Juliette Gréco ou encore Henri Salvador.

A cette période, le milieu culturel français a connu une énorme vague existentialiste. Vian a été énormément influencé par ce mouvement et il y contribue avec sa célèbre Chronique du menteur dans le journal, les Temps modernes, appartenant à Sartre.

Boris Vian a également écrit un grand nombre de roman et de livres, qui ont fait de lui un écrivain surréaliste comme J’irai cracher sur vos tombes sorti en 1946, le héros, afro-américain…un livre qui a été interdit.

A peine âgé de 39 ans, Boris Vian a eu une attaque cardiaque et il meurt le 23 juin 1959. Malgré son jeune âge, Boris Vian a su se distinguer et se confirmer en cette période d’après guerre. Il a laissé plusieurs chansons, poèmes et livres à succès.



  1. 1 novembre 2012 @ 15:31 Murielle

    Boris Vian
    C’est rare de trouver une personne qui a plusieurs capacités en même temps…
    Boris Vian en est un exemple!
    malgré sa très courte vie, il a su bousculer entre le science, la musique et la littérature d’une façon très sublime et d’exceller dans ses domaines totalement différents!!
    La première fois où j’ai découvert Boris Vian était pendant mes années de l’université avec son roman Vercoquin et le plancton, un roman sympa et qui s’approche du farce

    Répondre

  2. 1 novembre 2012 @ 15:35 eric

    http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.boris_vian.html ([url]http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.boris_vian.html[/url])

    oui un excellent auteur

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/