Bertolt Brecht, histoire et biographie de Brecht

(Mis à jour le: 23 août 2016)
Evaluer cet article

Le nom de Bertolt Brecht apparaît dans différents travaux littéraires en tant qu’écrivain, auteur de roman, dramaturge et poète. Il a aussi une carrière reconnue dans le monde du théâtre en étant un critique respecté. Il naît le 10 février 1898 dans la ville d’Augsbourg, en Bavière et décède le 14 août 1956 dans un quartier de Berlin-Est.

Ses jeunes années et début littéraire

La jeunesse de Bertolt Brecht est marquée par une découverte très avancée de son talent pour l’écriture. Né d’un père qui tient une fabrique de papier et d’une mère protestante, rien ne lui présageait une carrière dans la littérature. Son premier ouvrage paraît en 1914 alors qu’il n’a que 16 ans. Très vite, ses œuvres se multiplient en même temps qu’il entreprend des études universitaires. Il opte d’abord pour la philosophie, ensuite pour la médecine. Il entame son service militaire pendant la Première guerre mondiale en étant embauché comme infirmier. Il a 20 ans lorsqu’il publie sa première pièce de théâtre intitulée Baal. Il quitte la maison familiale à son retour de la guerre.

Bertolt confirme son talent en 1919 avec son œuvre Tambours. Cette dernière lui permet de gagner le prix Kleist, trois ans plus tard. Dans ses œuvres, les lecteurs peuvent entrevoir l’influence des œuvres d’Erwin Piscator et de Max Reinhardt, notamment dans Dans la jungle des villes.

Il parvient à obtenir un poste en tant que conseiller littéraire dans la ville de Munich en 1923 avant de tenir le même rôle à Berlin l’année suivante. Ses pièces sont mises en scène en même temps chez Deutsches Theater. Ses œuvres suivantes permettent de renflouer son succès, notamment avec Homme pour homme et Grandeur et décadence de la ville de Mahagony, mais surtout avec l’Opéra de quat’sous qui devient l’une des pièces les plus appréciées de l’époque.

bertolt-brecht

Les citations de Bertolt Brecht

Exil et voyages

Bertolt Brecht se convertit au marxisme en 1930 lorsqu’il épouse Hélène Weigel. À l’arrivée au pouvoir des nazis, les deux époux sont contraints de déménager de l’Allemagne après l’interdiction de publication des œuvres de l’auteur. Ils entreprennent plusieurs voyages en Europe pour se poser au Danemark en 1933. Dans ce nouveau pays, il renouvelle son cercle d’amis avec Hanns Eislet, Walter Benjamin et Karl Korsch. À partir de 1935, il est rendu à l’exil est n’est plus autorisé à franchir les frontières de l’Allemagne. Il est même privé de la nationalité allemande. Il s’installe en Californie en 1941 où il écrit un important répertoire d’ouvrages. Il se consacre à l’écriture de scènes de théâtre, mais aussi à la composition de scénarios pour Hollywood où il travaille.

bertolt-brecht

Des Etats-Unis à la République Démocratique allemande

À partir de 1947, il quitte les Etats-Unis pour s’installer pour un temps en Suisse. Il parvient à obtenir l’autorisation de s’installer en RDA et décide de s’y établir en 1949, dans la région de Berlin-Est avec sa femme. Il y fonde le théâtre Berliner Ensemble. Le gouvernement autrichien lui octroie la nationalité du pays en 1950.

En RDA, il multiplie les œuvres et parvient peu à peu à se faire une place au cœur du régime du pays. Son nom et son talent est reconnu dans le pays en gagnant le prix Staline international pour la paix en 1955. Il mourra l’année suivante dans la ville de Berlin à cause d’un infarctus.

Tout au long de sa carrière, Bertolt a pu compter sur plusieurs amis également auteurs tels qu’Elisabeth Hauptmann, Hanns Eisler, Paul Dessau, Ernst Bush ou encore des spécialistes dans la rédaction de scènes de théâtre tels que Heiner Müller.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/