Baden Powell, Histoire et biographie de Powell

(Mis à jour le: 2 novembre 2016)
Baden Powell, Histoire et biographie de Powell
Evaluer cet article

Baden Powell, le fondateur du scoutisme

Baden Powell, de son vrai nom Robert Stephenson Smyth Baden-Powell of Gilwell est un militaire britannique né le 22 février 1857 à Londres  et mort le 8 janvier 1941 à Kenya.

Lord Powell est le fondateur du mouvement de jeunesse le scoutisme. Ce mouvement de jeunesse se base sur l’apprentissage des valeurs de la solidarité, l’entraide et le respect.

Baden Powell est surnommé BP (se prononce Bipi).

Baden Powell

Baden Powell

Enfance et carrière militaire de Baden Powell

Baden Powell est le 8ème enfant du révérend Baden Powell, professeur de mathématiques à l’université d’Oxford et d’Henriette Grace Powell. Il a été parrainé par Sir Robert Stephenson, un ingénieur britannique très connu et un fils de l’inventeur de la locomotive à vapeur.

Alors qu’il avait uniquement 3 ans, son père mourut. Il a suivi ses études à l’école de Charterhouse à Londres, une école connue pour sa discipline sévère. Il était avide d’apprendre, il voulait tout savoir à l’époque et il a commencé à jouer du piano et du violon.

Baden Powell était également un adepte de l’école buissonnière, il sèche ses études et part dans la forêt proche de Charterhouse, afin de faire de la chasse.

Il n’a pas réussi son examen d’entrée à l’université, alors il a décidé d’entrer dans une école militaire où il a pu montrer ses talons de militaire. Agé uniquement de 20 ans, il fut nommé sous-lieutenant en Inde, qui était à l’époque, une colonie britannique.

En Inde, il découvrit les mouvements spirituels de la région et il a commencé à s’intéresser à leur travail.

Le lieutenant Baden Powell

Le lieutenant Baden Powell

Il fut nommé capitaine à l’âge de 26 ans. A cette période, son régiment fut déplacé en Afrique du Sud, une chance pour lui pour rencontrer les éclaireurs indigène. Il décide alors de former des éclaireurs militaires selon ses méthodes. En effet, il les dispose en petites unités ou patrouilles, chacune sous les ordres d’un chef, et attribue aux plus méritants un insigne sous la forme du point Nord de la boussole. Plus tard, cet insigne devient le badge du scoutisme mondial.

La notoriété de Baden Powell s’est consacrée pendant la seconde Guerre des Boers lorsqu’il a sauvé la petite ville de Mafeking en 1899. Les boers sont en fait des descendants de colons d’origine néerlandais qui se sont installés en Afrique du Sud, reconnus aussi sous le nom
d’afrikaners.

La ville de Mafeking a été assiégée pendant environ 217 jours par des troupes ennemies quatre fois plus nombreuses. Son idée était d’utiliser les personnes les plus jeunes de la ville comme estafettes, observateurs, sentinelles et même éclaireurs.

Il a prouvé que les jeunes individus sont capables, eux aussi d’assurer des missions. Le 16 mai 1900,  BP fut annoncé un héros et il fut nommé major-général.

A la libération de la ville, BP publie un fascicule dédié aux militaires, ‘Scouting’ ou L’art des éclaireurs, appelé Aids to scouting. Ce premier ouvrage a eu un grand succès particulièrement chez les jeunes garçons britanniques.  Il décide lors d’écrire un deuxième
ouvrage ‘Scouting for boys’ où il met toutes ses connaissances et les premières lignes de son mouvement. Il a également publié une revue pour les jeunes filles appelée Girl guiding edition.

En 1907, il fut nommé Lieutenant General.

C’est pendant l’année 2010 que Baden Powell décide de prendre sa retraite du service militaire et de se consacrer pour son mouvement, le scoutisme.

Baden powell fondateur du scoutisme

Baden powell fondateur du scoutisme

Création du scoutisme

Avec le succès énorme qu’à eu son livre Aids to scouting, surtout auprès des garçons britanniques en particulier ceux venant des régions pauvres qui vivent généralement des situations très dégradante en ce qui concerne la santé et la délinquance, BP  décide de mettre en œuvre et de rester au service de ces jeunes afin de les apprendre les pratiques qu’il avait rencontré lors de son service militaire.

Il décide alors de se concentrer sur ce mouvement et laisse tomber le service militaire.

Le premier camp de jeunesse fut organisé en 1907. Plus de 20 garçons de différentes régions et de différentes classes sociales se sont  réunis sur l’île de Brownsea. C’est là qu’il écrit son œuvre Scouting for boys ou Éclaireurs, où il mit tous ce qu’ils ont testé et appris lors de ce
camp. Il crée la base du mouvement qui sera appelé ultérieurement le scoutisme.

Le scoutisme est basé sur la Santé, le sens du concret, la personnalité, le service et le sens de Dieu. Il propose également une façon de vie ou hygiène.

10 ans après, il écrit une revue destiné aux jeunes filles Girl guiding edition. En 1912, il épouse Olave Saint Claire Soames, qui devient Chef-guide mondiale.

Le dernier mot de Baden Powell

Après plusieurs années à parcourir les pays du monde afin de propager ses idéaux sur le scoutisme, Baden Powell décide de se retirer au Kenya.

Son dernier message au membre du scoutisme est le suivant :

Baden Powell, scoutisme

Baden Powell, scoutisme

    « Ceci est juste un petit mot d’adieu, pour vous rappeler, quand j’aurai disparu, que vous devez tâcher dans la vie d’être heureux et de rendre les autres heureux. Que cela paraît facile et agréable, n’est-ce pas ?


C’est tout d’abord par la bonne action quotidienne que vous apprendrez à apporter le bonheur aux autres. La meilleure manière d’atteindre le bonheur est de le répandre autour de vous. J’ai eu une vie très heureuse, et j’aimerais qu’on puisse en dire autant de chacun de vous. Je crois que Dieu vous a placé dans ce monde pour y être heureux et jouir de la vie. Ce n’est ni la richesse, ni le succès, ni l’indulgence envers soi-même qui créent le bonheur. L’étude de la nature vous apprendra que Dieu a créé des choses belles et merveilleuses afin que vous en jouissiez. Contentez-vous de ce que vous avez et faites-en le meilleur usage possible. Regardez le beau côté des choses et non le plus sombre. Essayez de laisser ce monde un peu meilleur qu’il ne l’était quand vous y êtes venus et quand l’heure de la mort approchera, vous pourrez mourir heureux en pensant que vous n’avez pas perdu votre temps et que vous avez fait « de votre mieux ».


Soyez prêts à vivre heureux et à mourir heureux. Soyez toujours fidèles à votre promesse même quand vous serez adultes.


Que Dieu vous aide.
Votre ami
Baden-Powell »


Baden Powell s’éteint le 8 janvier 1941 au Kenya où il est enterré.



  1. 19 avril 2012 @ 08:12 Jean

    Le scoutisme, j’ai entendu beaucoup parler de ce mouvement mais je croyais qu’il fait partie des mouvements spirituels de l’Asie de l’orient…

    Répondre

  2. 26 avril 2012 @ 10:04 Gérôme

    Baden Powell
    Baden Powell, il a tout laissé et il a choisit la Kenya pour y vivre…il est vraiment courageux et un vrai humain!!

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/