Au bord du quai

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Les rails font grise mine
Et les traverses pourries
S'ennuient
Sur le ballast incertain
Le soir tombe
Rosâtre

 


Filandreux
Puis vire au noir
Comme soudain poussé
Par l'énergie du désespoir
La nuit telle qu'en elle-même
Enfin se déclare
Deux mains froides
M'enserrent le cou
Jacques Herman
2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/