Asti

(Publié le 17 février 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

J'ai parcouru la ville 

Dans toute sa longueur

Dans sa largeur aussi 

Et tout m'est familier

Jusqu'aux trottoirs ourlés 

De curieux boudins sombres

Et la fiente de pigeon

Sur la tête

Les épaules et les pieds

De la statue du poète

Alfieri 

Mort à Florence

Mais qui naquit ici

En cours de promenade

Je dessine à la craie

Le contour de ton ombre 

Au coin d'une rue

Demain nous reviendrons 

Reprendre la voiture

Parquée sous une arcade

A côté d'une grue

Jaune 

Immense

Qui transperce comme une vrille

 Le bleu intense

Du ciel d'Asti

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/