Tango, comment s’y mettre ?

4.7/5 - (3 votes)

Depuis un certain temps, vous avez l’idée d’apprendre le tango, mais vous n’avez pas encore osé franchir le pas, que ce soit à cause d’un manque de partenaire ou parce que vous ne savez pas comment vous y prendre. Que ce soit en été ou en hiver, les milongas, les bals de tango prisés par les passionnés, se multiplient en plein air ou dans des salles dédiées. Si vous suivez ces conseils et vous serez bientôt sur la piste de danse !

Apprenez les bases du tango

Apprenez les bases du tango

L’un des principes clés pour apprendre à danser le tango consiste à bien choisir vos premiers pas, car ils sont cruciaux pour la suite de votre apprentissage. Bien que votre ami puisse vous proposer de vous montrer quelques mouvements avant de vous emmener danser, il est préférable d’éviter cette approche, car l’expérience directe du bal peut être décourageante et ne vous donnera pas une base solide pour progresser.

La méthode la plus efficace pour apprendre le tango est de commencer par un stage d’initiation, où vous pourrez vous familiariser avec cette danse et la méthodologie d’enseignement des professeurs. Il est important de choisir un professeur adapté à vos objectifs – que vous cherchiez à vous préparer pour un bal ou pour une performance à Broadway, le choix ne sera pas le même.

Apprendre le tango ne se limite pas à l’apprentissage de pas et de figures. Le tango est une culture, une manière de vivre et de penser, pas simplement une chorégraphie. Ainsi, il ne faut pas se focaliser sur une figure ou un pas pendant des heures, car cela ne suffit pas pour danser le tango. Pour que le mouvement devienne du tango, il faut l’enrichir de votre propre imaginaire. Pour cela, il est essentiel de choisir des cours qui abordent tous les aspects nécessaires pour maîtriser cette danse unique.

Suivre les cours de tango argentin collectifs

Pour apprendre le tango de manière efficace, il est recommandé de suivre des cours collectifs réguliers. Comme pour toute activité, que ce soit la natation ou l’apprentissage de l’anglais, la régularité est essentielle pour assimiler durablement les connaissances.

Bien que les cours particuliers puissent être utiles pour travailler sur des points spécifiques ou des éléments qui demandent beaucoup d’efforts, il est préférable de privilégier les cours collectifs pour commencer.

Vous aurez ainsi la possibilité de danser avec différents partenaires, ce qui vous permettra de tester votre écoute et votre capacité à guider ou à suivre. En outre, cela vous permettra de bénéficier de retours constructifs de la part de vos partenaires de danse.

Si vous envisagez de pratiquer le tango en couple, la plupart des professeurs qui proposent de changer de partenaire accepteront volontiers que vous dansiez exclusivement avec votre partenaire. Cependant, cela ne vous empêchera pas d’avoir la possibilité de changer de partenaire si vous en avez envie à un moment donné.

Trouver un bon professeur de tango

Trouver un bon professeur de tango

Le choix de votre professeur est un élément essentiel de votre apprentissage du tango. Bien que certaines personnes soient impatientes et cherchent à progresser rapidement en assistant à des cours avec différents professeurs, cela peut être une grave erreur. Il est préférable d’éviter de prendre des cours dans plusieurs endroits différents et de choisir plutôt le cours qui convient le mieux à vos besoins.

Chaque professeur a sa propre conception et sa propre façon d’enseigner le tango, et il peut y avoir des contradictions entre les différentes méthodes. Il est important de prendre le temps de réfléchir à quel type de tango vous souhaitez apprendre – que ce soit pour danser dans un bal ou pour une performance plus spectaculaire.

Choisir son partenaire

Le tango est une danse de couple sensuelle et envoûtante qui implique une part d’improvisation et de dialogue entre les danseurs. Pour apprendre à danser le tango argentin, il est essentiel d’être à l’écoute de votre partenaire. La création d’une connexion singulière entre les deux danseurs est indispensable, et cela ne peut être réalisé que si les deux se sentent à l’aise et en confiance.

Lors des cours collectifs, il est fréquent de changer de partenaire plusieurs fois, une pratique qui encourage l’apprentissage et renforce l’aspect social de la danse. Cependant, il est indéniable que c’est toujours plus agréable de danser avec des personnes avec lesquelles on partage une certaine alchimie. Si vous souhaitez progresser et tirer le meilleur parti de votre potentiel, n’hésitez pas à discuter de ce sujet avec votre professeur.

Ecouter régulièrement du tango

La musique est essentielle dans la pratique du tango argentin. Écouter un maximum de tango peut grandement faciliter l’apprentissage de cette danse. Les amateurs avertis préfèrent souvent danser sur des morceaux des années 30 ou 40, considérées comme l’âge d’or du tango.

Cela s’explique notamment par le fait que plus on est familier avec un arrangement musical, plus on est à même de le danser avec aisance. De plus, en vous familiarisant avec la musique, vous pouvez mieux identifier les rythmes et les styles de tango qui nous plaisent.

Bien s’équiper et s’habiller pour apprendre le tango

Apprendre le tango

Le tango est une danse qui a également son propre style vestimentaire. Dans les milongas, il est fréquent de voir des hommes porter des chemises près du corps et danser avec des partenaires habillées de magnifiques robes et de bas résille séduisants. Cependant, il n’est pas nécessaire de se conformer à cette esthétique si cela ne correspond pas à vos préférences.

Ce qui est crucial, c’est de porter des chaussures appropriées. Le tango implique de traîner les pieds lors de la marche, et si vous ne portez pas des chaussures qui glissent correctement, vous risquez de vous blesser les genoux en forçant les pas, ou de perdre l’équilibre pendant certains mouvements. Messieurs, si vous voulez éviter de tomber, il est recommandé de ne pas porter de baskets sur la piste de danse.

Il est primordial pour les femmes de porter des talons hauts adaptés au tango, même si elles ne sont pas habituées à en porter dans leur vie quotidienne. En effet, dans cette danse, le poids du corps se porte sur l’avant du pied, ce qui permet une grande mobilité pour les rotations et les huits. Les talons aident à maintenir cette posture, alors qu’avec des chaussures plates, cela peut être très difficile.

S’armer de patience pour apprendre le tango

Il est tout à fait compréhensible que vous ayez envie de progresser rapidement dans l’apprentissage du tango. Cependant, il est important de ne pas négliger certaines étapes et de ne pas se mettre trop de pression. Il est normal de ressentir une progression rapide à certains moments, suivie d’une période de stagnation.

En effet, assimiler tous les éléments du tango prend du temps et ce temps est personnel, car chaque individu apprend à son propre rythme. Il est donc tout à fait possible de commencer l’apprentissage du tango en cours d’année et de progresser à votre propre rythme, sans pression.

Le tango prône l’importance du temps : pour apprendre le tango, améliorer la qualité des mouvements et leur interprétation, il faut du temps. Il est donc important de se montrer généreux avec soi-même et avec son partenaire et de prendre le temps nécessaire pour apprendre cette danse complexe et exigeante.

 



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/