Paris : tout savoir sur la ville Lumière

4.6/5 - (45 votes)

Ville Lumière, capitale de la mode, cité de l’amour, ville-musée, capitale de la gastronomie … Paris ne manque pas de qualificatif. Elle est l’une des destinations les plus prisées par les touristes et fait partie des plus belles villes au monde. Savez-vous pourquoi ? Lisez la suite pour découvrir toutes les facettes de la capitale de la France.

Brève histoire de la Ville de Paris

L’histoire de Paris est riche en rebondissement. Selon les historiens, son site était déjà occupé au 3e siècle avant J.-C. mais on ne retrouve que très peu de traces de cette première occupation.

A partir de l’an 310, le site a été baptisé Lutèce et commence à se développer rapidement. Durant le 10e siècle, Lutèce est devenue l’une des plus riches villes de France et voit apparaître de magnifiques abbayes, des palais royaux et une cathédrale.

Au 12e siècle, l’université de Paris voit le jour, donnant une toute autre facette à la ville, celle de cité tournée vers l’art et l’enseignement. Cela contribue à redorer davantage son image auprès de ses autres voisins européens. À partir de là, elle multiplie d’ailleurs les statuts prestigieux. Tour à tour, on la surnomme :

  • le haut-lieu de la vie chrétienne
  • la capitale de l’empire colonial français
  • la capitale de l’Empire Napoléonien
  • la capitale des arts et des plaisirs
  • le siège d’une des plus grandes puissances politique et culturelle d’Europe et du monde

Aujourd’hui, elle figure parmi les plus grandes capitales de l’Union européenne et l’une des villes les plus modernes et riches au monde.

Outre les différentes casquettes qu’elle porte déjà, on lui a donné d’autres qualificatifs tels que la Ville Lumière, la capitale de la mode, la capitale de l’amour, la capitale de la gastronomie, la ville Musée …

Pourquoi l’appelle-t-on la Ville Lumière ?

 

Pourquoi l’appelle-t-on la Ville Lumière ?

Ce surnom est sur toutes les lèvres, mais sait-on réellement ce qu’il cache ? Contrairement à ce que beaucoup pensent, ce sobriquet ne vient pas de tous les éclairages qui l’illuminent toutes les nuits. Il faut d’ailleurs souligner que sur ce point, Paris est loin d’être la ville la plus illuminée au monde. D’où vient-il dans ce cas ? Remontons l’histoire pour nous arrêter au 17e siècle.

À cette époque, Louis XIV était encore au pouvoir. Bien que la ville fût déjà considérée comme le siège d’une des puissances politique et culturelle de l’Europe et du monde, la criminalité la gangrenait. Pour y remédier, Louis XIV ordonne à ce que des mesures soient prises pour mettre fin à cette insécurité. Le ministre Jean-Baptiste Colbert confie cette mission au lieutenant Gilbert Nicolas de la Reynie, alors en tête de la police.

Ce dernier eut une idée ingénieuse : éclairer tous les recoins sombres de la ville pour ne plus donner de cachettes aux voyous. Lanternes et flambeaux illuminèrent alors la ville et il a également demandé aux habitants de déposer des lampes à huile ou de bougies sur leurs fenêtres pour éclairer davantage la cité.

Dès cette époque, ce changement n’est pas passé inaperçu aux yeux des visiteurs de passage, mais il a fallu attendre l’année 1820 pour que le surnom de Ville Lumière soit officiel.

Cette année-là, Philippe Lebon crée l’éclairage au gaz. Au début, il a commencé à en installer au niveau des monuments et des passages couverts, puis, très vite, c’est toute la ville qui a bénéficié de cette illumination. En 40 ans, plus de 56 000 réverbères ont été installés à travers Paris lui attribuant, une bonne fois pour toute, le sobriquet de Ville Lumière.

De nos jours, elle n’est pas la ville la plus éclairée au monde, mais le surnom est resté puisque lorsqu’on s’offre une visite de Paris by night, l’éclairage reste quand même éblouissant, du moins dans ses quartiers culturels.

Pourquoi la surnomme-t-on la Ville-Musée ?

Elle est qualifiée de ville-musée, car Paris abrite de nombreux musées et de ses prestigieux monuments, érigés à travers la ville. Durant un séjour dans la capitale française, on n’est pas obligé d’aller dans les musées pour découvrir un patrimoine riche. Il suffit de se promener à travers la ville pour admirer ses monuments et lieux touristiques.

Notez que le tourisme n’a pris de l’ampleur dans cette capitale moderne qu’à partir des années 1840, après la construction du chemin de fer et grâce aux nombreuses expositions universelles qui ont eu lieu. Ces dernières ont contribué à enrichir la vie culturelle des habitants puisqu’à chaque nouvelle édition, de nouveaux monuments sont construits. C’est d’ailleurs dans ce contexte que la Tour Eiffel a été érigée pour l’exposition de 1889.

Parmi ses plus importantes attractions, on peut citer :

Et toujours en termes d’architecture et de monuments, il ne faut pas oublier les immeubles haussmanniens qui font partie intégrante du paysage parisien.

Découvrez aussi – Le Boulevard Haussmann, l’un des plus élégants boulevards de Paris

Chaque époque de son histoire est marquée par la construction de divers monuments prestigieux. Les embellissements apportés durant le Second Empire ont, par la suite, contribué à redorer davantage son image.

Pourquoi la qualifie-t-on de capitale culturelle ?

Pourquoi la qualifie-t-on de capitale culturelle ?

La culture est présente dans chaque recoin de Paris : à travers ses musées, ses monuments historiques, ses évènements culturels et le mode de vie des Parisiens. En termes d’évènements culturels, Paris a commencé très tôt à en accueillir à l’instar des expositions universelles. Aujourd’hui, elle enchaîne encore l’organisation d’évènements divers tels que :

  • le Carnaval de Paris : il n’est pas aussi réputé que le carnaval brésilien, mais chaque année, entre février-mars, cet évènement, associé au Carnaval de la Mi-Carême, anime la vie des habitants.
  • Les salons et foires dont les plus réputés sont le salon international de l’agriculture, la Foire de Paris, le salon du Livre, la foire du Trône, la foire internationale d’art contemporain, les marchés notamment ceux de Noël
  • Les spectacles et concerts comme le Festival des musiques sacrées, le Printemps des poètes, la Fête de la musique, le Classique au Vert, le Paris Jazz Festival, le Jazz à la Villette, la Techno Parade, le Concert de Paris qui est organisé dans le cadre de la fête nationale … Découvrez l’histoire du jazz
  • Les évènements sportifs tels que le semi-marathon de Paris ou le marathon de Paris, la Grande Course du Grand Paris, les Internationaux de France de tennis de Roland-Garros, l’arrivée de la dernière étape du Tour de France cycliste, le Mondial de l’automobile (au cours des années paires) et le mondial des deux-roues (au cours des années impaires) …
  • Les autres évènements festifs comme la Gay pride, le festival Paris l’été, le festival d’automne de Paris, les festivals du cinéma, le Cinéma en plein air à La Villette, l’opération Paris Plages sur une partie des quais de Seine, la Nuit blanche, le défilé militaire sur les Champs-Élysées à l’occasion de la fête nationale, la fête des vendanges de Montmartre, la Biennale de Paris …

Au total, les Parisiens ont droit à de nombreux évènements culturels tout au long de l’année. Outre tous ceux que l’on vient de citer, il y en a encore tant d’autres à voir ou à vivre. En effet, un séjour à Paris est une immersion dans le quotidien des Parisiens ce qui rime avec nouvelles expériences.

À découvrir aussi – Boulevard Saint Germain : une artère principale de Paris

Que faire à Paris ?

Que faire à Paris ?

Pour plonger dans le quotidien des habitants, on vous recommande :

  • Un Paris by night qui vous fait découvrir la ville sous de nouveaux angles et sous les lumières tellement réputées. C’est une occasion pour goûter aux nuits parisiennes animées par les cabarets, les pubs, les boîtes de nuit en vogue, les bars, les casinos … A travers ces nuits animées, on se rend compte de l’étendue de la population étudiante et de jeunes actifs à Paris.
  • De vous asseoir à l’une des tables de ses nombreux bistrots pour déguster sa gastronomie et profiter de ces instants pour vous reposer entre deux visites. Si vous avez un séjour assez court, un repas sur le pouce dans l’une de ses brasseries sera suffisant, car c’est aussi cela le mode de vie des Parisiens, toujours pressés
  • Dîner ou déjeuner dans un restaurant étoilé pour vraiment savourer son art culinaire
  • De goûter à ses pâtisseries ou encore de déguster à d’autres spécialités françaises comme les galettes bretonnes faisant la réputé de, la Bretagne bien sûr, mais comme on en est loin, on dirige les pas vers Montparnasse pour en manger. Ne manquez pas non plus de déguster aux fallafels de Saint-Michel et bien sûr, aux fromages français, une véritable institution chez tous les Français, qu’ils soient Parisiens ou non.
  • De faire un peu de shopping à Paris à travers les boutiques de celle qu’on surnomme la capitale de la mode. Vous y attendent de nombreux centres commerciaux, des grands magasins, des boutiques de quartier, des marchés aux puces … Vous y trouverez de tout !
  • De plonger dans le cœur du luxe parisien : notez que Paris est aussi la capitale de la haute couture et du luxe. A défaut de pouvoir s’offrir des pièces hors-de-prix, on peut quand même flâner dans ses quartiers chics comme les Champs-Élysées, la place Vendôme, la place de la Madeleine

Avec ses 20 arrondissements, il est impossible de s’ennuyer à Paris et ce, quelle que soit la saison de votre visite. Même les amoureux de la nature y trouveront leur bonheur, car malgré ses hauts gratte-ciel, des lignes de métro et ses technologies, la capitale française abrite également de nombreux parcs et jardins. Ces espaces verts sont très appréciés, que ce soit par les habitants ou par les étrangers, car leur permettent de profiter d’un cocon d’air pur et de tranquillité au cœur de l’une des plus grandes capitales mondiales.

Les poumons verts de Paris

Les poumons verts de Paris

Paris compterait plus de 450 parcs et jardins. Parmi les plus fréquentés, on peut citer :

  • Le bois de Vincennes
  • Le bois de Boulogne
  • Le jardin des Tuileries
  • Le jardin du Luxembourg
  • Le jardin des plantes connu comme ayant été le premier jardin public de la ville
  • Le parc Monceau
  • Le parc Montsouris
  • Le parc des Buttes-Chaumont
  • Le parc de Bercy
  • Les jardins d’Eole
  • Le parc de Belleville
  • Le parc André-Citroën
  • Le parc Clichy-Batignoles
  • Le parc de La Villette …

On retrouve et parcs et/ou des jardins dans tous les quartiers de Paris. Certains, comme le Luxembourg, réunissent les familles durant les beaux jours de l’été. Pique-niquer dans l’un de ces endroits est une autre manière de goûter à la vie parisienne.

Découvrez aussi :

Et la gastronomie parisienne, ça donne quoi ?

Et la gastronomie parisienne, ça donne quoi ?

Savez-vous que la gastronomie française est classée au patrimoine mondial de l’Unesco ? Cela résume son importance et Paris est le lieu idéal pour découvrir toutes les spécialités du pays. En effet, la gastronomie française ne se limite pas aux spécialités parisiennes. Dans la capitale, on peut goûter aux spécialités alsaciennes, bretonnes, lyonnaises, provençales … Il suffit de se diriger vers les bons établissements en fonction des plats que l’on souhaite goûter.

Pour ce qui est des spécialités parisiennes, on vous recommande :

  • La baguette de pain
  • Le croissant
  • Le croque-monsieur
  • Le gâteau baptisé Opéra
  • Les macarons
  • Les fromages d’Île-de-France : le Brie, le Coulommiers
  • L’entrecôte-frites
  • La soupe à l’oignon
  • Les bières de Paris
  • Le miel parisien

Pour en découvrir davantage, les établissements de renom, spécialisés dans la gastronomie française y sont nombreux. Et toujours en relation avec la cuisine, sachez que Paris abrite des écoles de cuisine réputées à travers le monde. Elles sont dirigées par des chefs étoilés dont la réputation n’est plus à faire. Parmi eux, on peut citer Alain Ducasse, Guy Martin, Lenôtre, Cyril Lignac …


Tags:



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/