Armoires

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Armoires pleines à craquer
De souvenirs malodorants
Ouvrez-vous sans
Que quiconque intervienne
Nous nous réunirons

 


Dans l'ombre d'un chêne
Ressemblant à celui
Dont vous fûtes tirées
Nous guetterons
Le plus petit
Mouvement de vos portes
Le moindre bruit
De vos charnières rouillées
Nous garderons
Les yeux grands ouverts
Comme écarquillés
Nous veillerons
Constamment sur vous
Jacques Herman
2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/