Antoine de Caunes, histoire et biographie de De Caunes

(Mis à jour le: 8 février 2016)
Antoine de Caunes, histoire et biographie de De Caunes
Evaluer cet article

Né le 1er décembre 1953, Antoine de Caunes est une des plus célèbres icônes du petit écran. Issu d’une famille bourgeoise originaire du Languedoc, il a vécu une brillante carrière dans le domaine de la télévision tout en consacrant une partie de sa vie au cinéma.

Animateur, producteur et humoriste

Antoine de Caunes débute sa carrière à la télévision vers les années 70 en intégrant l’émission Chorus en tant qu’animateur. Vers 1980, il enfile la casquette de chroniqueur dans des émissions consacrées aux jeux vidéo. Passionné de rock, il décida de produire une émission intitulée Houba-houba, dont il fut lui-même le présentateur. Initialement diffusée sur TF1,  l’émission passe sur Canal Plus, ce qui offrait l’occasion à Caunes de se créer un personnage au ton ironique.

De 1984 à 1991, il fut l’animateur de Malboro Music, une émission radio parisienne des studios de Jean-Michel Steward productions, diffusant également des reportages enregistrés aux USA. Dans ce cadre, l’animateur voyageait souvent entre plusieurs villes des Etats-Unis, l’émission étant diffusée sur plus de 150 stations de radio, dont Skyrock. Durant plusieurs mois, il animait Babebibobu sur RFM, aux côtés d’Albert Algoud et Karl Zéro.

Par la suite, il débute une aventure sur Canal+, ce à quoi il doit sa popularité. Il fut l’animateur de « Nulle part ailleurs », l’émission qui devint rapidement la vitrine de la chaîne payante.

Vers 1993, De Caunes devient animateur de « Eurotrash », une émission anglaise diffusée sur Channel 4.

En 2008, il présente sur les mégapoles mondiales de nombreuses émissions dont « Allons donc à London », « Toqué de Tokyo » ou encore « Maboul de Saoul ».

Cinéaste et acteur

En 1989, l’animateur interprète le rôle principal dans un film intitulé « Pentimento ». Après cela, il décida de se vouer au cinéma en étant à la fois acteur et réalisateur. En 1999, il se vit décerner le César du meilleur acteur grâce à son rôle dans « L’homme est une femme comme les autres ». Après avoir réalisé un court-métrage en 1997, il réalise le film « Les Morsues de l’aube » en 2001. Deux ans plus tard, il essaye un autre genre en réalisant un long métrage concernant l’histoire de l’Empereur Napoléon. En 2006, en réintégrant son rôle d’animateur dans des émissions dédiées aux festivals du film sur France 4, il fit quelques apparitions au petit écran, comme dans Kaamelott, diffusée sur M6.

Il continua à réaliser des long-métrages, à l’instar de l’histoire de Coluche, ou la chronique d’un assassinat.

De 1996 à 1999, il fut maître de cérémonie lors de la remise des césars de cinéma, tout en étant lui-même nommé au César du meilleur acteur en 1999. En 2008, 2009 et de 2011 à 2013, il présenta neuf cérémonies, ce qui lui doit un record de présentations et la place devant Pierre Tchernia, surnommé « Monsieur Cinéma ».

Jusqu’à aujourd’hui, Antoine de Caunes est considéré comme une véritable icône de la télévision. Son succès autant en tant qu’animateur et réalisateur est exemplaire.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/