Antilyrisme

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Je voudrais apprendre
Le langage du vide
M'approcher avec vous
De l'ivresse du néant
Mais je reviens sans cesse
Antilyrique en diable
Aux chiens sans collier
A la brume du soir

 


Aux prostituées
Au charme incomparable
Des odeurs du canal
Au profil de l'usine
A l'effacement de soi

Je veux vivre entouré
De lascives sirènes
De vieux anges déchus
De vrais anarchistes
D'écorchés vifs
Qui ne cicatrisent pas
Et courir après vous
Sans ménager ma peine
Vous saisir par les bras
Et vous couronner reine
Du royaume des fous

Jacques Herman
Mai 2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/