Albert Mérat, histoire et biographie de Mérat

(Mis à jour le: 11 août 2017)
Albert Mérat, histoire et biographie de Mérat
Evaluer cet article

Albert Mérat est un poète français réputé du 19ème siècle. Il est né le 23 mars 1840 à Troyes et est décédé le 16 janvier 1909 à Paris à l’âge de 68 ans.

Biographie

Albert Mérat est issu d’une famille d’avocats. Il a donc eu un destin tout tracé et a même entrepris des études de droit avant de travailler dans l’administration au sein de la préfecture de la Seine. C’est là qu’il fait la connaissance de Paul Verlaine et de Léon Valade qui l’ont peu à peu initié à la littérature.

En 1863, il écrit en collaboration avec Valade son tout premier recueil baptisé Avril, mai, juin, sonnets.

Quelques liens

Son succès

Albert Mérat, histoire et biographie de Mérat

Même si devenir poète ne faisait pas partie de ses plans, son talent l’y a tout naturellement mené. D’ailleurs, les poètes de cette seconde moitié du 19ème siècle ont tous loué son savoir et son style. Il faut savoir que Mérat fait partie des poètes Parnassiens aux côtés de Théodore de Banville, Théophile Gautier, Paul Verlaine, François Coppée, Arthur Rimbaud, José-Maria de Heredia, Stéphane Mallarmé ou encore Charles Baudelaire.

Pour Arthur Rimbaud, Albert Mérat était l’égal de Verlaine et ce dernier lui a dédié son poème intitulé Jadis.

Une carrière de poète en pause

Quand il fut attaché à la présidence du Sénat au Luxembourg en 1875, Albert Mérat passa deux décennies sans rien publier. Vers la fin de sa vie, il devint bibliothécaire au palais du Sénat et reprit la poésie là où il l’avait laissé. Cette absence de près de 20 ans a porté atteinte à sa notoriété puisque même si aujourd’hui encore, nombreuses de ses œuvres sont connues, l’auteur lui reste méconnu du public.

Il a été décoré chevalier de la Légion d’honneur.

Ses œuvres

De nombreuses œuvres d’Albert Mérat connurent le succès telles que :

  • 1866 : Les Chimères, Tableaux de voyage, Le livre de l’amie
  • 1869 : L’idole
  • 1872 : Les souvenirs, Les villes de marbre
  • 1873 : L’Adieu

Et bien d’autres encore …




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/