Albert Brie, histoire et biographie de Brie

(Mis à jour le: 10 août 2017)
Albert Brie, histoire et biographie de Brie
Evaluer cet article

Albert Brie est un écrivain d’origine québécoise. Il est surtout connu dans le milieu de la comédie en étant qu’humoriste. Il voit le jour le 6 décembre 1925 au Québec et décède le 27 octobre 2015 dans la ville de Beloeil, dans le comté de La Vallée-du-Richelieu, au Canada. Son humour touche aussi bien la philosophie que la littérature et il aimait les exprimer sous forme d’aphorismes plein d’originalité.

Études et carrière professionnelle

Albert Brie naît d’un père marin appelé Arthur Brie. Ce dernier trouve la mort en mer en 1934. Il a fait sa scolarité à l’école primaire du Québec. Il vit dans une famille pauvre qui ne peut lui permettre de poursuivre des études plus poussées en lettres. Il parvient, cependant, à acquérir des connaissances en littérature à travers la lecture.

Quelques liens

Au début de l’âge adulte, il multiplie les petits boulots. Tantôt il était comptable, tantôt commis de magasin, mais il a également été secrétaire et agent dans des compagnies d’assurance. Dans la seconde moitié des années 40, il s’est retrouvé au chômage. Il décide alors de postuler pour un emploi dans une station radio, le CHRC également connu sous le nom de Québec 800 ou Info 800. Dès lors commence sa carrière sur différentes stations.

Sa carrière dans la radio

Albert Brie, histoire et biographie de Brie

Son parcours dans le milieu audiovisuel débute chez CHRC où il était annonceur jusqu’en 1954. Jeune homme polyvalent, il a également été réalisateur, scripteur et animateur. Les émissions humoristiques sont sa tasse de thé. Il contribue à la réalisation d’émissions célèbres telles que Silence la cour est ouverte ou encore Le Père Tobie.

Il a également fait partie de l’équipe de la station CBF ou ICI Radio-Canada Première, la radio de l’État, pour laquelle il a composé des sketchs pour l’émission Chez Miville.

En parallèle, il travaillait avec les professionnels de la télévision, notamment dans les émissions Music-Hall ou Les Couche-Tard.

Il a écrit plusieurs chroniques dans des quotidiens comme La Presse ou Le Devoir de Montréal.

On le connaît aussi pour ses fameux aphorismes intitulés Le Mot du silencieux qui paraît en 1978 et Le Retour du silencieux qui est publié en 1989. Ses œuvres sont reconnues par plusieurs personnalités de la littérature telles que Jean-François Nadeau, un historien et éditeur du Québec ou encore Jean Marcel, un romancier et essayiste Canadien. Ce dernier le situe entre Montaigne et Jean de La Bruyère.

Ses œuvres publiées

Albert Brie n’a publié que quelques œuvres tout au long de sa vie. Les Propos du timide sont parus pour la première fois dans le quotidien La Presse. En 1965, ils ont été repris par les Éditions de l’Homme pour être publiés dans un ouvrage de 94 pages.

Le Mot du silencieux a d’abord été publié dans Le Devoir pour ensuite être édité par Fides en 1978 dans une œuvre de 242 pages.

Ses trois derniers ouvrages publiés sont :

  • L’Agenda du silencieux par les Éditions Héritage entre 1985 et 1991
  • Le Retour du silencieux, un ouvrage de 250 pages édité par Boréal en 1989
  • Albert Brie : Les meilleurs mots du silencieux qui est publié en 2015 par Le Devoir en 19 pages

Sa vie privée

L’humoriste se marie avec Madeleine Hudon le 6 juillet 1950 au sein de la paroisse Notre-Dame-du-Chemin. Ils ont trois fils et une fille. Albert meurt le 27 octobre 2015 des suites d’une longue maladie.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/