a vous de me le dire ( pour de bon)

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 15 février 2016)

mon corps et mon ame tressaille je suis mal,

mais pour toi j’irai mieux

aide moi je t’en prie

je n’en peut plus de cette vie

 

 


tout me fatigue, j’aimerais partir

ne plus rien avoir a faire

seulement etre avec toi

contre toi, sentir ta chaleur j’ai besoin du calme de tes bras

tout va trop vite autour de moi je n’en peut plus,

ma tete tourne mes pensées divagues

aussi loin que mon esprit le peutmais

ca ne sera jamais aussi loin que dans tes bras

car il n’y a que la que je me sent bien

 



  1. 18 mars 2009 @ 16:36 daoulette

    INVITATION
    Voles comme un nuage blanc
    Au dessus de mes vers brulants
    Vers l’horizon ou chavirent
    Les sentiments d’espoir et de délire
    Et, suspends ton regard au mien
    Rien que le temps de saisir
    De ramer, et ramer sans périr
    Jusqu’au juste mot de la fin
    Viens guider ma plume
    Sur le sentier des rimes
    Car brèves sont nos joies
    Au royaume deschandelles
    Et la vie court, mais n’attend pas
    Ceux que le temps exile
    Glisses tes larges mains
    Dans la douce moiteur deces vers complices
    Heureux, ils te dirons combien
    O combien comptent les jours propices.

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/