A moi les plaisirs et les joies

(Publié le 16 août 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Je vous laisse disait-il

Du haut de se trente ans

Les misères du monde

Les routes sinueuses

Et les embûches qu'y sème

Le temps

 

J'entends bien m'élever

Au-dessus des nuages

De la grisaille et de l'ennui

A moi

A moi

A moi

Les plaisirs et les joies

De la vie

Chantez donc imbéciles

Et répondez-moi

A quoi vous sert-il

De pleurer


Un jour d'hiver

Il se déguisa

Pour assister au bal masqué

Annuel qu'organisent

Les autorités


Il souffla si fort

Dans son mirliton

Que son coeur lâcha

On dit qu'il mourut

Les yeux grands ouverts

Et le sourire béat



© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/