A mes poètes valaisans

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

A Germain Clavien
Écoute Germain
Écoute Le chant de l’eau
Qui jusqu’à ce matin
S’étirait comme un chat
Dans l’herbe grise du pré

 

Et qui vient de rejoindre
Enfin la rivière
Par le bout des pieds
A Jean-Marc Theytaz
Écoute Jean-Marc
Écoute Le roulement des pierres
Des cailloux
Du sable
Des rochers
Qui dévalent la pente
Et choisissent pour demeure
Le lit froid du ruisseau
A Ronald Fornerod
Écoute Ronald
Écoute Le sifflement du train
Qui s’accroche à la vie
Ancré sur les rails
De la vapeur des jours
Dans l’ attente
D’une brève éclaircie
A Jacques Tornay
Écoute Jacques
Écoute La chanson des fées blondes
Qui remplit le ciel
Au-dessus de la ville
Et qui devient tranquille
Et sans l’avoir voulu
La musique du monde

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/