A l’envers

(Publié le 15 juillet 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

C'était un joyeux luron

Que le dernier larron

Qui demanda

Qu'on le pendît

La tête en bas

 

Très bas

Si bas

Qu'elle fût

A la portée

De la langue râpeuse

Des chats

 

On accéda

Très volontiers

A sa demande

Mais les chats sont méfiants

Ils filèrent à travers champs

Et ne revinrent qu'après

Que le bonhomme fût dépendu

Et son corps enterré

Dans la fosse commune

De la petite cité

 

 

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

A l’envers

(Publié le 15 juillet 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

C'était un joyeux luron

Que le dernier larron

Qui demanda

Qu'on le pendît

La tête en bas

 

Très bas

Si bas

Qu'elle fût

A la portée

De la langue râpeuse

Des chats

 

On accéda

Très volontiers

A sa demande

Mais les chats sont méfiants

Ils filèrent à travers champs

Et ne revinrent qu'après

Que le bonhomme fût dépendu

Et son corps enterré

Dans la fosse commune

De la petite cité

 

 

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/