A la troisième heure

(Publié le 17 octobre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)
Evaluer cet article

A la troisième heure

Le cadavre surgit

De la boue froide

Du cimetière

 

Il scrute le ciel

Et la terre

Mais il est ébloui

Après tant de siècles

Passés sans lumière

 

Et il rugit

Comme un lion

 

Derrière les murs

Délabrés de l'église

Des enfants attentifs

Peureux

Craintifs

Observent la scène

De leurs grands yeux ronds

 

 

© Jacques Herman – 2007



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/