A Jean Cayrol

(Publié le 30 avril 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)
Jean Cayrol écrit
Premier regard sur le camp
C’est une autre planète
Et je l’entends
Ajouter encore
S’étendre n’importe où
Et avoir son agonie bien à soi
Et j’ai cru qu’en ces mots
Tout était dit

Toute la misère du monde
Le grand chantier de la haine
Le royaume de l’immonde
Mais Jean Cayrol poursuit
C’est incroyablement résistant un homme

Pauvre de nous qui ne sommes
Que des machines à nous taire
Quelle est notre part
Quand naïfs nous croyons
A jamais dissipés
La nuit et le brouillard 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/