A coups de pieds

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

L'été porte beau
Bavard Brillant
Ses jours
se lèvent tôt

 

Se couchent semble-t-il
Au tout dernier moment
Il suscite à vrai dire
Un certain agacement
Et quelque jalousie
L'été par nature parade
Aussi longtemps
Que l'automne ne
Le chasse du pied
Le prie de se hâter
De lever les voiles
Et de quitter les lieux
Le printemps seul
Accepte la succession
Imparable de La belle saison
Et l'hiver chargé de
Son propre silence
Systématiquement
Fait montre d'indifférence
Jacques Herman
2010

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/