A côté de l’oratoire

Evaluer cet article

Nous marchons en silence

Sur les feuilles tombées

Ce matin des platanes

Nous croisons à côté

D'un petit oratoire

Des hommes encapuchonnés

Un chien sans collier

S'approche du ruisseau

Pour y boire

Et le ciel à l'ouest

S'est enflammé

Que sommes-nous

Venus faire ce soir

En ces lieux retirés

Imbibés de mystère

Au pied d'un arbre dénudé

Une femme s'est agenouillée

Et s'abîme en prières

Que Dieu veuille l'écouter

© Jacques Herman – 2006



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/