2017 : l’Institut français prévoit une année riche en culture au Maroc

(Mis à jour le: 2 mars 2017)
Evaluer cet article

Pour cette année 2017, l’Institut français a planifié un programme riche en évènements culturels au Maroc. Les organisateurs ont dévoilé le projet, fin février, à l’occasion d’une conférence de presse à Casablanca, donc il ne leur reste plus qu’à l’accomplir.

Vers un renforcement du lien Maroc-France

Depuis toujours, le Maroc et la France entretient une relation particulière. C’est d’ailleurs dans un souci de la cimenter à nouveau que l’Institut français a choisi d’organiser, au Maroc, une saison culturelle ambitieuse avec pour cible première : les jeunes.

Le Maroc est effectivement un pays jeune et c’est pour l’aider à les former que l’Institut a décidé d’en faire sa priorité. Grâce aux évènements programmés, les jeunes auront plus d’opportunités et plus de débouchés socio-économiques.

La saison culturelle Maroc-France s'annonce chargée

Un programme chargé

Dans les détails, cette saison culturelle se composera de :

  • 400 projections de films
  • 335 jours d’activités orientées sur la culture
  • 300 jours d’expositions
  • 200 jours de spectacle vivant
  • 60 conférences

Cela signifie que d’ici à la fin de l’année, des activités s’y tiendront tous les jours et parmi elles, on retrouve 25 évènements majeurs. Il pourra s’agir de spectacle musical, de théâtre, d’expos, de cinéma ou encore de colloques. Cette année toutefois, l’Institut français mettra surtout l’accent sur le spectacle vivant.

Quelques activités à ne pas rater

Si toutes les activités prévues sont incontournables, voici quelques exemples de programme pour vous donner un aperçu de ce que vous raterez si vous n’y allez pas :

  • De la création contemporaine : Djihad d’Ismaël Saidi, Les Cavaliers de Kessel de José Montalvo, …
  • Des grands classiques revisités par des metteurs en scène de renom : Prométhée enchaîné d’Eschyle repris par Olivier Py, Malade imaginaire de Molière revisité par Michel Didym, …
  • Une programmation musicale dédiée aux interprètes du classique : ces spectacles, qui débuteront à partir du mois de décembre, se tiendront au Théâtre Mohammed V de Rabat
  • La projection d’une quarantaine de films récents à travers le pays : dans cette partir du programme figurera la 16ème édition du Festival international du cinéma d’animation de Meknès lequel se déroulera du 17 au 22 mars prochain
  • La 3ème édition de la Nuit électronique à Casablanca prévue pour le 13 mai prochain
  • Un festival de jazz dont la première édition se tiendra à Agadir

Et en parallèle avec la saison culturelle Maroc-France ?

Toujours en termes de culture, l’Institut français compte rester au-devant des scènes et sera même présent dans des évènements planifiés en dehors de la saison culturelle Maroc-France.

C’est ainsi qu’on le retrouvera à l’exposition Picasso. Il s’agit d’un évènement très attendu à l’international et qui donnera son coup d’envoi le 18 avril prochain. Le Musée Mohammed VI de Rabat sera son hôte tandis que l’Institut français sera son partenaire privilégié. Même si cet évènement ne figure pas vraiment dans sa saison culturelle, la France profite de sa forte présence au Maroc pour y collaborer et soutenir cette exposition considérée comme l’icône de l’art moderne. D’autant plus qu’il s’agit-là d’une grande première en Afrique

Une autre de ses priorités : le Salon du livre de Paris. Ce dernier se déroulera en France, mais mettra à l’honneur les écrivains Marocains.

Le salon du livre Paris 2017 mettre les écrivains Marocains à l'honneur

En tout, une centaine d’écrivains marocains y présenteront leurs œuvres et l’Institut français sera présent pour les soutenir. Pour faciliter cet évènement, des rencontres avec la Marocaine Leila Slimani, grande gagnante du Prix Goncourt 2016, seront organisées du 6 au 8 juillet à Rabat, Tanger et Casablanca.

A lire également : les lauréats des prix littéraires 2016

Pour l’Institut français, la programmation de la saison culturelle Maroc-France est sa façon de réinventer la cité et d’aider les jeunes à mieux réfléchir à leur avenir.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/