Justine (à l’heure dite)

(Publié le 4 octobre 2017) (Mis à jour le: 4 octobre 2017)

Justine (à l’heure dite):
_ Mais tu ne peux pas ne plus aller à l’école, Justine, tu as encore besoin d’apprendre, tu es comme toute les petites filles et les petits garçons de ton âge, tu es encore si petite, dit l’homme, inquiet, mais qu’est-ce que tu va faire si tu n’y vas plus ?
_ J’irai brûler toutes mes poupées dans un grand champ de blé, voilà, voilà ce que je vais faire, dit-elle presque menaçante. Oh ! et puis non, je les ferai plutôt brûler dans le four de la cuisine, oui ! c’est ça, je les attacherai toutes les quatres sur la plaque, après les avoir mises toutes nues, et puis j’allumerai le four […]. Voilà ce que je ferai, et ça sera plus drôle que l’école, ça c’est sûr, voilà salut !
Et elle raccrocha.

Une citation de Nicola Sirkis




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/