Marguerite Yourcenar, histoire et biographie de Yourcenar

(Mis à jour le: 5 septembre 2017)
Evaluer cet article

De son vrai nom Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour, Marguerite Yournecar est née à Bruxelles le 8 juin 1903. Elle est décédée à Bangor, dans l’Etat du Maine aux Etats-Unis le 17 décembre 1987. Bien qu’initialement française de langue française, elle a été naturalisée américaine en 1947. On la connaît donc comme étant une femme de lettres franco-américaine. En matière de littérature, elle a joué sur tous les tableaux en tant que romancière, poétesse, essayiste, critique littéraire, traductrice, nouvelliste et autobiographe. Elle a été la première femme à avoir été élue membre de l’Académie française en 1980.

Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar, histoire et biographie de Yourcenar

Famille et jeunesse

Marguerite perd sa mère alors qu’elle n’a que dix jours. C’est donc sa grand-mère paternelle qui l’éleva puisque son père était un grand voyageur.

Elle a publié son premier poème intitulé Le Jardin des chimères en 1921 sous le pseudonyme de Yourcenar. Il s’agit, en fait de l’anagramme de Crayencour à l’omission d’un « C » près. C’est elle-même qui l’a inventé avec l’aide et l’accord de son père. Ce nom deviendra d’ailleurs son patronyme légal lorsqu’elle obtient la nationalité américaine en 1947.

Lorsqu’elle était un peu plus grande, Marguerite prenait plaisir à accompagner son père dans ses voyages. Des déplacements qui l’ont beaucoup inspiré pour ses ouvrages.

Sa carrière littéraire

Son premier roman, Alexis ou le Traité du vain combat, a été publié en 1929. Elle s’est inspirée d’André Gide pour l’écrire. Son père eut tout juste le temps de le lire avant de mourir. Après la disparition de ce dernier, elle mena une vie bohème et de nomade. Elle était homosexuelle et ne s’en cachait pas. Elle est pourtant tombée amoureuse d’un homme, mais celui-ci était lui-même homosexuel. Il s’agissait de l’écrivain André Fraigneau.

Marguerite Yourcenar

Marguerite Yourcenar, histoire et biographie de Yourcenar

En 1939, elle part pour les Etats-Unis pour rejoindre sa compagne Grace Frick. Les deux femmes vécurent ensemble jusqu’en 1979, année durant laquelle Grace succomba à son cancer du sein. En 1950, elles emménagèrent sur l’île des Monts Désert, dans une maison que les eux amantes appelaient Petite-Plaisance. Marguerite Yourcenar y passa le reste de sa vie.

Ses œuvres

Parmi ses plus importants ouvrages, on peut citer Mémoires d’Hadrien, publié en 1951 et qui eut un succès mondial. C’est à cette œuvre qu’elle doit son élection à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en 1970 et son adhésion à l’Académie française en 1980. Suivirent ensuite d’autres ouvrages célèbres tels que L’œuvre au noir.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/