Pascal Quignard, histoire et biographie de Quignard

(Mis à jour le: 11 août 2017)
Pascal Quignard, histoire et biographie de Quignard
Evaluer cet article

Aujourd’hui âgé de 68 ans, Pascal Quignard est un écrivain Français. Il est né le 23 avril 1948 à Verneuil-sur-Avre. Son talent et son travail lui a valu de nombreux prix prestigieux tels que le Prix Goncourt. Il est l’auteur du livre intitulé Tous les matins du monde, lequel a été réalisé au cinéma par Alain Corneau.

Ses premiers pas dans la littérature

Pascal Quignard a étudié la philosophie à l’Université de Nanterre. Son premier livre, un essai intitulé L’être du balbutiement avait pour sujet Leopold von Sacher-Masoch. C’est grâce à cet ouvrage que Louis-René des Forêts l’a remarqué. Ce dernier lui propose une collaboration avec L’éphémère au sein duquel il rencontra Michel Leiris, Yves Bonnefoy, Philippe Jaccottet et André du Bouchet.

En 1969, il est à la fois rédacteur et lecteur chez Mercure de France et lecteur chez Gallimard. Il rejoint le comité de lecture de ces deux maisons d’édition en 1976.

Quelques liens 

L’évolution de sa carrière

L’année 1976 a été fortement productive pour Pascal Quignard. Il a écrit :

  • plusieurs essais notamment sur Michel Deguy, Maurice Scève ou encore Lycophron
  • son premier roman intitulé Carus et grâce auquel il a obtenu le prix des Critiques en 1980
  • un récit intitulé Le lecteur

La même année, il publie de nombreux textes pour différents petits éditeurs : Orange Export Ltd., Claude Blaizot, Le Collet de Buffle, Clivages, … avant de publier chez des grandes maisons comme Flohic, P.O.L et Fata Morgana.

Pascal Quignard

Le succès auprès du grand public

Le grand public l’a découvert grâce à deux romans à savoir :

  • Le salon du Wurtenberg publié en 1986
  • Les escaliers de Chambord en 1989

Ce succès grandissant le promeut au poste de secrétaire général pour le développement éditorial chez Gallimard.

Sa forte réputation auprès du public a encore été renforcée par son ouvrage les Petits traités. Il se compose de huit volumes et a été publié, en 1990, par les éditions Maeght. En 1991, il est réédité dans la collection Folio.

Son roman Tous les matins du monde, sort la même année et le propulse à la hauteur des plus grands auteurs de son époque.

Il a créé, selon les souhaits de François Mitterrand, le Festival international d’opéra et de théâtre baroques au château de Versailles. Il a été le président de cet évènement et a aussi dirigé, de 1990 à 1993, Le Concert des Nations aux côtés de Jordi Savali.

La littérature pour seule priorité

L’année 1994 a été un tournant décisif dans sa carrière. Il a décidé de quitter ses fonctions éditoriales ainsi que la musique pour se consacrer entièrement à la littérature. C’est cette année-là qu’est sorti son ouvrage Le sexe et l’effroi.

En 1997, l’écrivain est victime d’un accident cardiaque et fut hospitalisé. Cela lui a inspiré Vie secrète, une œuvre à multiples facettes. Tantôt il s’agirait d’un journal intime tantôt on croirait que c’est un roman, un conte, un essai, une fiction, un rêve, une fiction, de la poésie, une théorie, un fragment ou encore de l’aphorisme. Cet ouvrage lui donne le ton pour le reste de son travail, un style qu’il a résumé dans sa phrase « en moi tous les genres sont tombés ».

D’autres romans ont suivis à partir de l’an 2000 dont Terrasse à Rome, l’ouvrage qui lui a permis de gagner le Grand prix du roman de l’Académie française. Après ce livre, il a émis le souhait de se consacrer aux volumes de Dernier royaume. Cet ouvrage résume tous les thèmes de son travail. Les trois premiers ont été publiés en 2002 et ont remporté le Prix Goncourt de cette année de publication, puis deux autres ont suivi 2005. Le Prix Goncourt 2002 lui a été attribué sans le consentement de quelques membres de l’Académie.

De 2005 à 2006, l’ensemble de ses textes inédits ou rares ont été réédités par les éditions Galilée. Villa Amalia est son dernier roman en date et après avoir écrit La Haine de la musique, Pascal Quignard retombe dans l’univers musical.

De nos jours …

De nos jours, l’écrivain travaille toujours sur Le Dernier Royaume. Son travail est considéré comme l’une des plus importantes œuvres de la littérature contemporaine. De nombreuses études s’y sont penchées et tous semblent dénoncer la complexité de son travail.

Depuis ses débuts jusqu’à nos jours, quelques thèmes prédominent chez l’auteur tels que la mort, la lecture, la sidération, le silence, le jadis, …




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/