Patrick Sébastien, histoire et biographie de Sébastien

(Mis à jour le: 9 août 2017)
Evaluer cet article

De son vrai nom Patrick Boutot, cet imitateur qui est à la fois acteur, chanteur, humoriste, écrivain, producteur-animateur, auteur-compositeur et réalisateur est plus connu sous le nom de Patrick Sébastien. Il est né le 14 novembre 1953 à Brive-la-Gaillarde.

Enfance, famille et débuts

Patrick Sébastien grandit à Juillac en Corrèze auprès de sa mère, Andrée Boutot. Celle-ci l’eut très jeune, à seulement 17 ans et n’était pas mariée. Cela lui a valu la réputation de « pute » dans tout le village et Patrick en a souffert. Il a été, maintes fois, victimes de mauvais traitements de ses camarades qui se moquaient ouvertement de lui sous prétexte qu’il n’avait pas de père. Il ne connut l’identité de son géniteur que tardivement, durant l’enterrement de son fils Sébastien. Malgré les traces que l’abandon de son père a laissées en lui, le réalisateur a déclaré publiquement qu’il ne lui en voulait pas puisque si ce dernier ne l’avait pas abandonné, il ne serait peut-être pas ce qu’il était aujourd’hui.

Quelques liens

Jeune père

Patrick se marie à l’âge de 16 ans et devient père du petit Sébastien en 1971, puis d’Olivier Boutot en 1980. Ce dernier prit le nom d’Olivier Villa sur scène.

Dès 1974, il prit le pseudonyme Sébastien, prénom de son premier fils. Celui-ci décède en 1990 dans un accident de moto sur les routes de la petite Camargue. Le jeune homme était âgé de 19 ans et allait devenir père à son tour. Sa fille, petite fille de Patrick Sébastien, naît cinq mois après la mort de Sébastien.

Patrick Sébastien

Patrick Sebastien

Vie privée

Le réalisateur a épousé une ex coco-girl du nom de Fanfan avec qui, il eut un enfant, Benjamin, en 1991. Le couple se sépare en 1992. La même année, il rencontre Nathalie qu’il épouse en 1998 dans le stade de rugby de sa ville natale. Le couple n’a pas eu d’enfant, mais a adopté une petite Polynésienne, Lilly, en 2007.

Dès l’adolescence, Patrick Sébastien a une passion pour le rugby et il a même voulu en faire son métier.

Ses débuts à la télévision

Après avoir étudié très brièvement en faculté de lettres, l’homme se présente au concours de police et y échoue. Il se rend alors à Paris et organise un spectacle comique reposant sur des imitations de différentes célébrités. Il va de représentations en représentations dans des cabarets pour un salaire de misère et travaille pendant quelques temps aux Halles de Paris pour mieux gagner sa vie. Le 14 novembre 1974, Jacques Gauthier l’invite pour la première fois à monter sur scène dans le cabaret La Main au panier. Un an plus tard, il apparaît à la télévision dans l’émission Système 2 puis en 1976, il est invité dans l’émission Numéro un et Le Rendez-vous du dimanche. Il se retrouve ensuite en première partie du spectacle de Michel Sardou à l’Olympia.

Animateur et imitateur

De 1984 à 1996, Patrick Sébastien est surtout connu en tant qu’animateur et imitateur. Il aimait particulièrement se déguiser pour ressembler à une célébrité qu’il voulait imiter. En 1992, il intègre la troupe des Enfoirés et participe à la grande soirée qu’ils donnaient pour les Restos du cœur. Ce fut sa seule et unique participation à cet évènement.

Il fut l’instigateur de l’émission Le Grand Bluff diffusée pour la première fois le 26 décembre 1992. Il a battu le record d’audience de cette époque et son émission ne fut détrônée que cinq ans plus tard par la finale de la Coupe du monde de 1998.

En 1995, il est condamné pour propos racistes lorsqu’il a chanté Casser du noir, parodiant la chanson Casser la voix de Patrick Bruel.

Acteur

C’est dans les années 1980 que l’homme nourrit une passion pour le cinéma. Il a joué quelques rôles notamment dans Le téléphone sonne toujours deux fois, Le Pactole et dans Quatre garçons pleins d’avenir.

Il aspire néanmoins à plus que le rôle d’acteur et réussit à trouver les fonds nécessaires pour son unique long métrage intitulé T’Aime, édité en 1999.

Le film eut des critiques négatives ce qui le pousse à quitter définitivement ce milieu.

Animateur, politicien et producteur

Patrick Sébastien quitte TF1 en 1996 pour travailler pour France 2. En parallèle, il développe ses activités de chanteur et se lance dans la politique en 2009. Il crée le mouvement citoyen, le Droit au respect et à la dignité, le 24 mars 2010 qu’il a finalement décidé de dissoudre en juin de la même année.

À partir de 1990, il endosse la casquette de producteur auprès de Dany Boon, Yves Pujol, Yves Jamait, Lisa Angell, …

De nos jours, il est toujours présentateur à la radio et animateur à la télévision. Il est membre du comité d’honneur de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité. Il est le parrain de l’association Enfance et partage depuis 2013.

Récompenses

En 1990, il obtient le 7 d’or du meilleur animateur de variétés.

En 2000 et 2003, il reçoit le même prix pour la meilleure émission de divertissement et d’humour à savoir Le Plus Grand Cabaret du monde.

En 2009, la Maison du Rire et de l’Humour de Cluny lui décerne le Prix Kangourou pour son livre Tu m’appelles en arrivant ? Patrick Sébastien a écrit cet ouvrage pour rendre hommage à sa mère.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/