L’être humain est ainsi fait qu’il se veut surtout autonome.

Evaluer cet article

L’être humain est ainsi fait qu’il se veut surtout autonome. La personne cherche l’autre qui la complétera, mais si l’autre lui apparaît comme une menace à son autonomie, elle se détournera. C’est pourquoi les forts sont condamnés aux faibles.
Une citation de François Hertel



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/