La photographie a ouvert des horizons illimités à la pathologie du

(Publié le 9 octobre 2016) (Mis à jour le: 9 octobre 2016)

La photographie a ouvert des horizons illimités à la pathologie du progrès, puisqu’elle nous a incités à déléguer à la multitude de nos machines de vision le pouvoir exorbitant de regarder le monde, de le représenter, de le contrôler.
Une citation de Paul Virilio




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/