Madrigal

(Publié le 23 juin 2016) (Mis à jour le: 23 juin 2016)
Ma Crisante avec une foi
Dont l’âge atteste l’innocence,
M’a fait serment qu’en mon absence
Elle aura mémoire de moi.

Cette faveur si peu commune
Me donne tant de vanité
Qu’à la même divinité
J’ose comparer ma fortune.

Peut-être qu’elle me déçoit
De m’assurer que cela soit,
Mais si le tiens-je véritable

Pour me garantir du trépas
Qui me serait inévitable,
Si je croyais qu’il ne fût pas.

 

Un poème de François de Malherbe

Madrigal Poèmes Poésies François de Malherbe

 Poésies François de Malherbe - Poèmes - Madrigal -  Ma Crisante avec une foi Dont l'âge atteste l'innocence,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/