Victime de cambrioleurs, le mari d’une femme très bavarde, confie aux journalistes : – Je

(Publié le 6 juillet 2016) (Mis à jour le: 6 juillet 2016)
Victime de cambrioleurs, le mari d’une femme très bavarde, confie aux journalistes :
– Je ne pardonnerai jamais aux malfaiteurs qui m’ont dévalisé.
– Parce qu’ils vous ont volé 500.000.
– Euros ?
– Ce n’est pas cela.
– Parce qu’ils vous ont brutalisé ?
– Ce n’est pas cela.
– Alors pourquoi leur en voulez
-vous à ce point ?
– Leur forfait accompli, ils nous ont ligotés, ma femme et moi, et nous avons du passer douze heures ainsi avant de pouvoir nous libérer.Et figurez
-vous que ces imbéciles avaient parachevé leur oeuvre en me bâillonnant et pas elle !
Une blague sur les Couples




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/